PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Marche de Dynamique unitaire : La rue n’est pas une solution, selon un collectif des pasteurs

Marche de Dynamique unitaire : La rue n’est pas une solution, selon un collectif  des pasteurs

Le prophète Mycomb Micombo lors de la prière le 26 août dans son église à Libreville @  Gabonactu.com

Libreville, 27 Août  (Gabonactu.com) –   Le prophète Mycomb Micombo  et 20 autres pasteurs ont organisé dimanche un culte spécial dédié à l’apaisement au Gabon, non sans  appelé les fonctionnaires  fidèles de leurs  églises respectives à ne pas soutenir la « marche noire »  de  Dynamique unitaire, contre les mesures d’austérité, prévue ce mardi à travers les  artères de Libreville.

« La rue n’est pas une solution, casser n’est pas une solution, aller détruire un pays qui est en voie de développement n’est pas une solution, on ne peut pas aller détruire ce que nous commençons à bâtir »,  a fustigé le prophète Mycomb Micombo  au terme de la séance de prières.

Les hommes de Dieu ont prié pour l’apaisement  et appelé à la réconciliation des cœurs. Une accalmie qui passe, selon eux,  nécessairement par la négociation entre le gouvernement les partenaires sociaux.

Pour ces pasteurs, la voie de la rue et des réclamations mal organisées n’a jamais été la solution. La solution se trouve plutôt dans la négociation et la réconciliation.

Pour conjurer le sort de la protestation permanente, le prophète Mycomb Micombo  estime que  le Gabon tout entier doit fléchir les genoux, car avant la grandeur, d’après lui, il y a toujours un temps de turbulences et d’incompréhensions.

« L’histoire du Gabon va bientôt commencer,  nous sommes dans le temps de l’histoire du Gabon, gardons les yeux fixés sur notre Seigneur », a-t-il, prophétisé sous les « amen » interminables des fidèles.

 

Eudes Rinaldy Leboukou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

4 Commentaires

  1. Bibang

    Réconciliation avec le gouvernement ??? Et tous ceux qui sont morts a cause de ce gouvernement ? Le Gabon a été meurtri dans sa chair et dans son âme par ce gouvernement assoiffé de pouvoir et on doit aujourd’hui se réconcilier ?: oublier ? Ce pasteur doit plutôt supplier Ali de partir ou utiliser tous ses pouvoirs maléfiques ou bénéfiques, ses incontations pour que le départ d’Ali se passe dans le calme de façon pacifique, mais on ne se réconcilie pas avec le diable, entant que pasteur il doit le savoir.

    Reply
  2. Alphonse Loembe

    Je ne suis pas fonctionnaire, mais la situation de nôtre pays le Gabon nous interpelle tous. Il y’a eu trop de dialogue, malheureusement y’a jamais eu de solution. Si pour une fois les Gabonais veulent se mettre dans les rues pour réclamer leurs droits qu’ont les laisse faire cette marche de revendication c’est pas une marche de contestation ou pour les casses et autres. Que ces pasteurs corrompus et vendeurs d’illusion arrêtent de venir raconter des idioties au nom de Dieu.

    Reply
  3. ELFO

    Je suppose que la solution se trouve dans les églises endormeuses de consciences…
    C’est vraiment déplorable.
    De toutes les façons ces soient disant  »pasteurs » ne souffrent d’aucune austérité puis que vivant sous la dépendance des dimes payées par leurs moutons….Pathétique.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/marche-de-dynamique-unitaire-rue-nest-solution-selon-collectif-pasteurs">
Twitter