PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Marché anarchique de Rio : le procureur Olivier Nzahou déplore la passivité des forces de l’ordre

Marché anarchique  de Rio : le procureur Olivier Nzahou déplore la passivité des forces de l’ordre

Le Procureur de la République près du tribunal de première instance de Libreville, Olivier N’zahou en visite de terrain lundi soir au carrefour Rio, le plus grand de Libreville la capitale gabonaise, a intimé l’ordre aux gendarmes et policiers en poste sur les lieux, de déguerpir dans l’immédiat les commerçants vendant dans le marché anarchique qui s’érige  tous les jours sous les yeux passifs  de ces forces de l’ordre.

« Libérez-moi le domaine public », a instruit M. Nzahou en sa qualité de premier gendarme de l’Etat. Il a déploré au passage la passivité de ces agents qui sont sensé faire respecter la loi.

Ces vendeurs ont plusieurs fois été déjà déguerpis de cet espace  jouxtant l’ancienne ambassade des Etats Unis au Gabon.


Aussitôt, les gendarmes et les policiers se sont exécutés. Les marchandises  ont été saisis au même moment que les fameux commerçants qui, selon les flics,  défient l’autorité de l’Etat. Ce mardi, ils ont été entendus sur procès-verbaux.

Pour le Procureur de la République, l’informel ne devait pas avoir droit de cité à Libreville. Un phénomène qui obère l’activité commerciale et la collecte des recettes publiques.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter