PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La Mairie de Libreville réclame ses 25 milliards de FCFA au Trésor public

La Mairie de Libreville réclame ses 25 milliards de FCFA au Trésor public

Le trésor public gabonais sis au centre ville  de Libreville @  DR

 

Libreville, 9 juillet (Gabonactu.com) – Le conseil municipal de Libreville présidé la semaine écoulée par  Rose Christiane Ossoucka Raponda a révélé que plus de 25 milliards de FCFA au titre des excédents budgétaires de trois exercices (2015,2016 et 2017) réalisés par la municipalité de la capitale gabonaise sont en rétention au Trésor public.

Le trésor rechignerait selon certaines indiscrétions à reverser  ce cumul de plus-value de recettes de la mairie de Libreville depuis deux ans.  L’affaire a agacé  il y a peu les conseillers durant  l’examen et adoption du compte administratif de l’institution municipale.

« Il en résulte de faibles niveaux d’exécution des budgets primitifs successifs en dépenses de fonctionnement hors salaires et d’investissement qui se traduisent par l’accumulation d’importantes instances de paiement auprès de la Recette Municipale de Libreville. De 2015 à 2016, le cumul de ces instances de paiement s’élève à près de 20 milliards de francs CFA. Cette situation s’est accentuée le 09 février 2018, avec le retour par le Receveur Municipal de Libreville de 407 mandats de paiement d’une valeur d’environ 5 milliards de francs CFA, pour non mise à disposition des ressources recouvrées par l’Etat au profit de la commune de Libreville », a indiqué le compte administratif exercice 2017. L’information est relayée par notre confrère Pyramidemedia.

Il est indiqué que les ristournes concernent les impôts, droits et taxes recouvrés par l’Etat, reversés soit en totalité, soit partiellement, selon une clé de répartition fixée par le gouvernement. Elles constituent la part la plus importante des recettes budgétaires de la commune de Libreville. Ce qui traduit la forte dépendance de la commune vis-à-vis de l’Etat. Elles sont prévues à 18.530.030.666 FCFA en 2018 contre 16.259.824.596 FCFA en 2017, soit une augmentation de 2.270.206.070 FCFA.

Camille Boussoughou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/mairie-de-libreville-reclame-25-milliards-de-fcfa-tresor-public">
Twitter