PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Maganga Moussavou suspend sa menace de désobéissance civile

Maganga Moussavou suspend sa menace de désobéissance civile

Pierre Claver Maganga Moussavou durant sa conférence de presse @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – L’opposant Pierre Claver Maganga Moussavou qui menaçait de lancer des actions de désobéissance civile au cas où, le président Ali Bongo Ondimba n’organisait pas le « dialogue national inclusif et sans tabou » d’ici le 17 août 2015 renonce à cette éventualité à cause de la visite officielle du 26 au 29 août prochain à Libreville du secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), Michaelle Jean.

« Si les gens arrivent chez nous pour nous soutenir dans ce dialogue, il va de soi que nous suspendions notre mot d’ordre de désobéissance civile », a déclaré M. Maganga Moussavou dans une conférence de presse qu’il a animé jeudi à Libreville. Il s’est par la suite félicité de cette mission qu’il considère comme une petite victoire de l’opposition qui, selon lui ne cesse d’appeler au dialogue. L’homme politique a aussi souligné que malgré cette suspension, il n’est pas question « de relâcher la pression » contre le pouvoir.
En mission exploratoire à Libreville, le directeur de cabinet du secrétaire général de l’OIF, le professeur Jean-Louis Atangana Amougou qu’accompagnait, Boubaccar Noumassana, directeur du bureau régional de l’OIF a récemment rendu visite au président du Parti social-démocrate (PSD) pour l’annoncer la prochaine visite au Gabon du Secrétaire général de l’OIF, Michaelle Jean.

La visite aura pour but d’amorcer un dialogue entre les acteurs politiques de la majorité, de l’opposition et ceux de la société civile. Ceci, pour apaiser le climat politico-social avant l’organisation de l’élection présidentielle de 2016.
Pierre Claver Maganga Moussavou espère que cette grande rencontre s’organisera dans les bonnes conditions pour dit-il obtenir « la transparence et la démocratie au Gabon ».

 

Selon le programme de ces pourparlers aux allures des consultations, la rencontre avec le secrétaire général de l’OIF devra se faire à tour de rôle. La majorité d’abord, puis l’opposition avant de boucler avec la société civile.

Le Notable

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/maganga-moussavou-suspend-sa-menace-de-desobeissance-civile">
Twitter