PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Maganga Moussavou en précampagne dans les quartiers sous intégrés de Libreville

Maganga Moussavou en précampagne dans les quartiers sous intégrés de Libreville

Maganga Moussavou s’adressant à ses militants du quartier Terre-Nouvelle le 12 décembre 2015 à Libreville @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) –Le président du Parti social-démocrate (PSD, opposition), Pierre Claver Maganga Moussavou, candidat déclaré à l’élection présidentielle de septembre 2016 a lancé le weekend sa deuxième phase de précampagne dans deux quartiers pauvres de Libreville.

 

 

Après avoir sillonné il y a quelques temps plusieurs localités de l’arrière-pays, l’opposant s’est rendu vendredi au quartier Bambouchine aux confins du sixième arrondissement de Libreville. Flanqués de son épouse, la députée Albertine Maganga Moussavou, N°2 du parti et de quelques cadres de sa formation politique, l’homme politique s’est ensuite rendu samedi au quartier Terre-Nouvelle-pk7 dans le 5ème arrondissement. A chaque étape, Pierre Claver Maganga Moussavou a délivré un message qu’il a qualifié « d’espoir » pour sortir le pays du sous-développement si tant est qu’il est élu président de la République.

 

 

« J’ai un projet à même de développement très rapidement ce pays », a expliqué aux populations M. Maganga Moussavou lors de ses causeries politiques. Il a déroulé un pan de son projet de société dénommé la « provincialisation », un programme mettant un accent sur le développement local et autonome des neuf provinces du pays.

Le président du PSD se dit être  le meilleur candidat de l’opposition à l’élection présidentielle de 2016 @ Gabonactu.com
Le président du PSD se dit être le meilleur candidat de l’opposition à l’élection présidentielle de 2016 @ Gabonactu.com

 

L’ancien ministre d’Etat à la planification propose une éducation et une formation obligatoires à tous les enfants gabonais. « Je propose 30 000 FCFA par trimestre à chaque enfant dès sa naissance jusqu’à l’âge de 10 ans pour son école », dit-il pour financement les études du bambin sans difficultés. Une somme de 45 000 FCFA sera accordé aux élèves des lycées et collèges. Après le bac, un crédit automatique de 10 ans dont le montant n’a pas été révélé sera octroyé à chaque bachelier pour ses études supérieures. L’opposant n’a pas cependant indiqué les sources de financement de son ambitieux projet de société.

 

 

Sur le plan de la modernisation de Libreville, l’opposant maire de Mouila a promis rasé la capitale gabonaise pour construire une nouvelle ville. D’après lui, Libreville « est un bidonville ». Pour faire ses causeries politiques dans ces quartiers de 6ème et 5ème arrondissement de Libreville, Pierre Claver Maganga Moussavou et sa petite délégation était obligé de parcourir plusieurs centaines de mètre à pied. Ces quartiers étant difficiles d’accès avec des véhicules.

Le Notable

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/maganga-moussavou-en-precampagne-dans-les-quartiers-sous-integres-de-libreville">
Twitter