PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Lutte contre la traite des êtres humains: le Gabon reclassé en Catégorie 2

Lutte contre la traite des êtres humains: le Gabon reclassé en Catégorie 2

Le chargé d’affaires des Etat-Unis au Gabon, Robert E. Whitehead et le ministre de la justice Edgard Anicet Mboumbou Miyakou durant la conférence de presse conjointe le 30 octobre à Libreville ©  Gabonactu.com

Le chargé d’affaires des Etat-Unis au Gabon, Robert E. Whitehead, a indiqué, mercredi dans  une conférence de presse conjointe avec le ministre de la justice, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou qu’en matière de lutte contre la traite des êtres humains, le Gabon vient d’obtenir, grâce  aux efforts déployés par le gouvernement un reclassement en liste de surveillance de Catégorie 2, sur les 3 catégorie qui existent.

« Grâce aux récents efforts du gouvernement gabonais constatés tout au long de l’année écoulée, le Gabon a pu obtenir un reclassement en liste de surveillance de la catégorie 2, et la coopération a repris de plus belle »,  a affirmé M. Whitehead en présence du ministre de la justice garde des sceaux, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou


En 2018, le Gabon a été classé en Catégorie 3, qui correspond à la catégorie la plus basse sur la base de l’évaluation des efforts déployés par le Gouvernement pour lutter contre la traite des êtres humains. En conséquence, le Gabon s’est vu suspendre l’accès aux programmes d’aide en matière de coopération du gouvernement des États Unis. 

Les principales actions qui ont valu au gouvernement de redorer l’image du pays sont entre autres, la signature d’un  accords pour lutter contre la traite des enfants avec le Bénin et le Togo en 2018, le jugement rendu par le Tribunal de Libreville lors de la dernière session criminelle et la signature par le Président Ali Bongo Ondimba du nouveau Code Pénal, qui qualifie de crime toutes les formes de traite.

Les États-Unis demeurent convaincus qu’en travaillant ensemble avec toutes les parties prenantes, main dans la main, dans une coordination parfaite d’actions, le phénomène de  la traite des personnes pourra reculer.

Par ailleurs, le  chargé d’affaires des Etat-Unis au Gabon à exhorte le Gouvernement Gabonais, via le ministre de la justice garde des sceaux,  à intensifier ses efforts contre la traite des êtres humains dans trois domaines clés à savoir : « l’investigation et la poursuite en justice des trafiquants présumés, l’identification des victimes de la traite et leur orientation vers les services compétents ainsi que  la coordination des acteurs gouvernementaux pour que chaque partie joue son rôle ».

Eudes Rinaldy Leboukou

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin Escort * WP Theme *

live tv

* eskişehir escort * sefamerve * ankara escort