PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Lutte contre la corruption : le rétropédalage de Francis Nkéa

Lutte contre la corruption : le rétropédalage de Francis Nkéa

Le ministre de la Lutte contre la corruption, Me Francis Nkéa, présente ses excuses à ses collègues pour des propos maladroits ©  DR

Libreville, 27 juin (Gabonactu.com) –  Le ministre  de la Promotion de la bonne gouvernance et de la Lutte contre la corruption, Francis Kéa Ndzigue, est finalement revenu sur ses propos de fermeté contre les fossoyeurs de la République, notamment sur les potentiels membres du gouvernement corrompus qu’il comptait dénoncer en cas de flagrant délit dans des affaires louches.

« Si ces mots ont pu heurter certains, honnêtement et  sincèrement, je leur présente mes excuses, notamment aux membres du gouvernement qui ont pu se sentir concernés »,  s’est excusé M. Kéa Ndzigue dans une interview à Gabon 1ère, chaîne de service public.

Durant la cérémonie de prise de fonctions, le 20 juin courant,  Francis Kéa Ndzigue avait promis de s’attaquer « aux membres du gouvernement corrompus » pour, disait-il, mettre définitivement fin à la corruption qui appauvrit d’une manière effrénée l’Etat.

Contre toute attente, l’avocat-ministre s’est rebiffé une semaine plus tard. Il aurait certainement été recadré sur ces propos jugés violents et indécents contre le gouvernement dont il fait pourtant partie.

Une sortie maladroite qui semble fragiliser désormais l’ancien tout-puissant garde des Sceaux. Son avenir dans le gouvernement serait également incertain.

« Si certains ont pu être offusqués par mes propos, très sincèrement je suis humain, je leur présente mes excuses », a-t-il réitéré avec regret.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin EscortWP Theme

live tv

eskişehir escortsefamerveankara escort
escort99.com