PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Lutte contre la consommation des stupéfiants et la violence en milieu scolaire. Sensibilisation des parents d’élèves du lycée Mohamed Arissani

Lutte contre la consommation des stupéfiants et la violence en milieu scolaire. Sensibilisation des parents d’élèves du lycée Mohamed Arissani

     

Le proviseur du lycée Mohamed Arissani informant  les parents d’élèves @ Gabonactu.com

 

 

Libreville, 17 décembre (Gabonactu.com) – Plus de 500 personnes regroupées au sein de l’Association des parents  d’élèves (APE) du lycée public  laïque Mohamed Arissani de Nzeng-Ayong, dans le 6ème  arrondissement  de Libreville, ont été sensibilisées samedi  sur les  dangereux phénomènes de  la consommation des stupéfiants et de  la violence en milieu scolaire, auxquels sont confrontés leurs enfants .

 

 

 

Pour lutter contre ces deux phénomènes grandissants, la direction de l’établissement a organisé la session de sensibilisation et d’information à l’intention des parents d’élèves. Leur nécessaire implication, relevant de la responsabilité parentale, est sollicitée pour juguler progressivement les  maux.

 

 

« Notre établissement n’est pas épargné, nous avons la présence des kobolos, de chanvre, de ce qui qu’ils appellent eux-mêmes l’Iboga en poudre.  Il y a aussi des agressions physiques. Autant des problèmes que nous vivons », a déclaré Alexandry Adamou Ilongo, proviseur du lycée Mohamed Arisani. Lors de la sensibilisation le chef d’établissement a même montré aux parents un échantillon des stupéfiants appelés : «Kokolos » saisi au sein de l’école.

Le président de l’APE se concertant avec les parents d’élèves @ Gabonactu.com

La remise sur pied des conseils des disciplines a été préconisée, conformément aux instructions du ministère de l’éducation nationale. Avec les parents d’élèves, l’établissement a décidé de la mise en place de la mutuelle scolaire dont le principal  champ  d’actions sera centré sur la thématique : « comment lutter contre les drogues en milieu scolaire?».

 

 

« Nous allons impliquer les élèves eux-mêmes, il n y a qu’un enfant pour dénoncer l’autre », a indiqué Sylvestre Engohan, président de l’APE du lycée Arisani. Des mécanismes seront mis en place pour éviter la fuite d’information entre  élèves, susceptibles de trahir le mauvais comportement de l’autre.

 

 

Le lycée Mohamed Arisani  a décidé de mettre en place également une commission  composée des psychologues, des parents d’élèves, des assistants sociaux et autres conseillers d’orientations d’établissements. Celle-ci devait réfléchir pour  sauver l’avenir de 2000 élèves de l’établissement.

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/lutte-contre-la-consommation-des-stupefiants-et-la-violence-en-milieu-scolaire-sensibilisation-des-parents-deleves-du-lycee-mohemed-arissani">
Twitter