PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Lucie Akalane exfiltrée de la HAC

Lucie Akalane exfiltrée de la HAC

Lucie Akalane est souvent parue ces derniers temps à l’écran pour lire les décisions de la HAC © capture écran Gabonactu.com

Lucie Akalane, 59 ans, magistrat a été exfiltrée de la Haute autorité de la communication (HAC) où elle était conseiller membre depuis juin 2018 et occupait les fonctions de porte-parole de cette institution chargée de réguler la communication au Gabon.

Native de Lambaréné au centre du Gabon, Lucie Akalane fera désormais valoir sa très riche expérience professionnelle en qualité de membre de la Cour constitutionnelle, l’une des institutions la plus influente mais aussi la plus controversée du Gabon.


Lucie Akalane est l’une des neuf membres de la Cour constitutionnelle promus par un décret présidentiel rendu public jeudi dernier. Elle jouira d’un mandat unique de 9 ans. A la HAC elle avait un mandat de 5 ans renouvelable une fois. Sauf que les avantages à la Cour constitutionnelle ne seraient pas les mêmes qu’à la HAC.

Ancienne ministre déléguée chargée de l’enseignement primaire, Mme Akalane a déjà servi au sein de la Cour constitutionnelle en qualité d’assistante jusqu’à sa nomination à la HAC en juin 2018.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter