PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

L’opposition demande à l’OIF un dialogue exclusif mais pas dans le cadre du CND

L’opposition demande à l’OIF un dialogue exclusif mais pas dans le cadre du CND

 

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – L’opposition gabonaise a demandé, vendredi au cours d’une audience collective avec le Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Michaëlle Jean de convaincre le pouvoir d’ouvrir un dialogue national inclusif avant la prochaine élection présidentielle de 2016 mais pas dans le cadre du Conseil national de la démocratie (CND), a affirmé Pierre Claver Maganga Moussavou au sortir de la rencontre.

 

« Nous lui avons réitéré notre appel au dialogue mais pas dans le cadre du CND », a insisté M. Maganga Moussavou, porte parole de l’Union des forces du changement pour l’Alternance (UFA).

 

« Nous contestons le CND parce que tous les acquis des accords de Paris dont le CND est l’émanation ont été foulés au pied », a affirmé l’opposant citant en guise d’exemple l’abrogation de la limitation du nombre de mandats présidentiels à deux, la suppression du 2ème tour de toutes les élections politiques dans le pays…

 

Le face à face a duré 2 heures @ Gabonactu.com
Le face à face a duré 2 heures @ Gabonactu.com

« Nous demandons un dialogue pour parler de la transparence électorale, la bonne gouvernance, la crise multidimensionnelle qui secoue le pays … », a pour sa part ajouté Jean De Dieu Moukagni Iwangou, président tournant du Front uni de l’opposition pour l’alternance (FUOPA).

 

La rencontre a eu lieu à l’hôtel Palm d’or non loin de l’université Omar Bongo. La Secrétaire générale de l’OIF a estimé qu’un dialogue entre les acteurs politiques est nécessaire.

 

« J’ai pris beaucoup de notes. Mes équipes vont travailler et nous aimerons accompagner le processus électoral au Gabon, avant, pendant et après. Pas uniquement dans le cadre de l’observation du scrutin », a-t-elle déclaré sans prendre un engagement ferme d’imposer le dialogue au pouvoir comme le souhaite l’opposition.

 

Mme Jean reçoit la société civile et la majorité républicaine pour l’émergence ce samedi.

 

Après plusieurs années d’inaction, le CND vient d’être réhabilité et confié à l’opposant Séraphin Ndaot Rembongo. L’opposition estime que Me Ndaot Rembongo a été « acheté » par le pouvoir d’où sa très grande méfiance vis-à-vis de cette institution.

 

Daniel Etienne

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/lopposition-demande-a-loif-un-dialogue-exclusif-mais-pas-dans-le-cadre-du-cnd">
Twitter