PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

L’interdiction d’un documentaire sur la mère d’Ali Bongo confirmée (AFP)

L’interdiction d’un documentaire sur la mère d’Ali Bongo confirmée (AFP)

Marie Joséphine Nkama, dit  »Patience Dabany » entourée de ses collaborateurs @ DR

 

Libreville, 28 juin (Gabonactu.com) – La justice française a, selon l’AFP,  confirmé mercredi en appel l’interdiction d’un documentaire sur la mère du président gabonais Ali Bongo, Marie Joséphine Nkama, alias Patience Dabany.

L’intéressée avait obtenu en février l’interdiction en première instance, par le tribunal de grande instance de Paris, de la diffusion d’un entretien filmé, qu’elle avait accordé dans le cadre de ce documentaire baptisé « les matriarches ».

Les avocats de l’ex épouse d’Omar Bongo avaient plaidé qu’elle avait été trompée sur la finalité de cette interview et que son droit à l’image avait été bafoué.

« Les Matriarches », documentaire en 52 minutes réalisé par Joël Soler, fait partie de « Despot Housewives », une collection de portraits d’épouses d’autocrates et de dictateurs.

Day for night, le producteur, avait fait appel de cette décision.

Dans son jugement prononcé ce mercredi, et que l’AFP a pu consulter, la Cour d’appel de Paris a confirmé la décision du tribunal, considérant notamment que « Mme Dabany (…) a été trompée sur la finalité du reportage », et que son consentement « a été sollicité et obtenu, mais a été vicié ».

« Nous sommes très satisfaits de cette décision », a déclaré à l’AFP Georges Arama, avocat de Mme Dabany, soulignant qu' »il est très rare que des juridictions françaises interdisent la diffusion d’un documentaire ou d’un reportage ».

La cour « a démontré la tromperie qui a été celle de Joel Soler et de Fay for night » dans la demande d’interview qui avait été effectuée auprès de l’ex-première dame, a-t-il estimé.

La partie adverse n’était pas joignable dans l’immédiat.

Le documentaire aurait dû être diffusé en septembre sur Planète+ (une chaîne thématique du groupe Canal+, qui avait coproduit la série), mais avait été déprogrammé après un courrier de l’avocat de l’ex-première dame du Gabon. Il avait cependant été diffusé sur la plateforme en ligne Canalplay.

En novembre, Marie Joséphine Nkama avait en revanche été déboutée d’une autre action engagée devant la justice française, cette fois contre l’écrivain-journaliste Pierre Péan pour « atteintes au droit au respect de la vie privée », après la parution dans Marianne d’articles dans lesquels il contestait la filiation biologique d’Ali Bongo.

Source: AFP

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/linterdiction-dun-documentaire-mere-dali-bongo-confirmee">
Twitter