PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

LinkedIn Local Libreville incite les gabonais à faire des bonnes affaires via ce réseau social

LinkedIn Local Libreville incite les gabonais à faire des bonnes affaires via ce réseau social

Participants à la 2ème édition du LinkedIn local Libreville © DR

La représentation gabonaise du réseau social LinkedIn a organisé la semaine écoulée à Libreville une grande rencontre pour inciter les gabonais à créer des emplois et à devenir des hommes d’affaires grâce à ce réseau social de réputation mondiale.

La rencontre de la semaine écoulée était la seconde du genre. Elle avait pour thèmes : « comment bâtir votre réputation au service de vos enjeux stratégiques ? » et « optimisez votre profil LinkedIn et boostez votre carrière ».


La rencontre a été organisée par Blanc Cristal, agence de communication et de marketing digital avec l’appui du Cabinet Deloitte, de l’Office national de l’emploi, du Café numérique de Libreville, de la Sing et de l’Aninf. Le staff de LinkedIn local Libreville a enrichi ses invités sur les avantages du plus grand réseau social des professionnels au monde, LinkedIn.

Il faut souligner que LinkedIn local Libreville est une adaptation de LinkedIn lui-même au plan local. Plusieurs branches de ce genre existent un peu partout dans le monde. On n’a des exemples comme ceux d’Abidjan, de Lomé, de Paris, de Montréal etc. Il y a actuellement 650 communautés de LinkedIn local à travers le monde.

Selon, les chiffres fournis par Mme Virginie Mounanga, Directrice générale de Blanc Cristal et ambassadrice de LinkedIn Local Libreville, le Gabon a 87 000 abonnés au réseau LinkedIn, alors que son voisin le Cameroun en a 420 000. La Côte d’Ivoire totalise 450 000 abonnés contre 380 000 pour le Sénégal. Une pédagogie à ce propos pourrait modifier la donne.

Plusieurs inscrits du Gabon ne sont pas actifs, à cause de l’ignorance des opportunités d’affaires et d’emploi que LinkedIn offre. « J’ai été recruté chez Deloitte grâce à mon profil sur LinkedIn », a affirmé Jérémie Nze Biang du cabinet Deloitte.

Devenu un inconditionnel de LinkedIn M. Nze Biang, un des principaux orateurs durant cette 2ème édition, a démontré comment bâtir son e-réputation grâce à ce puissant réseau social.  Aux chefs d’entreprises, présents, il a exposé sur les modèles qui ont réussi et les modèles qui ont échoué. A son avis, pour bâtir sa e-reputation, il faut accomplir ou conjuguer 5 verbes à savoir : réfléchir, bâtir, entretenir, veiller et nettoyer.

Pour Thierry Dzime du Café numérique de Libreville, certains outils comme Mansion, Digimind et Google Alerte nous permettent d’analyser et anticiper sur notre e-reputation.

Par la suite, l’ONE, représenté par son DG, Hans Landry Ivala et par Nadine Bingoh en charge des recrutements, a estimé que LinkedIn n’est pas maîtrisé par beaucoup de demandeurs d’emploi, mais pourrait devenir un canal de recrutement.

« Il n’y a aucun mal à être recruté par ce canal car l’objectif de l’ONE demeure la réduction du taux des demandeurs d’emploi », a conseillé Mme Bingoh.

Virginie Mounanga, ambassadrice LinkedIn local, a édifié les demandeurs d’emploi et les chefs d’entreprises sur le rôle de cet instrument de recrutement et  d’opportunités des affaires.

En outre, Mme Mounanga a préconisé au public de mieux renseigner leur profil pour mieux se vendre au Gabon comme à l’international. Cela participe aussi de l’e-reputation. « Je suis un exemple de personne qui a été demandée à travailler en Suisse, en Angleterre, au Nigeria à cause de mon profil LinkedIn », a-t-elle dit.

Pour sa part, Anaël Antchandiet, référent digital et oratrice pour la circonstance a présenté le réseau social dans sa globalité.

Des cas pratiques de compte optimisés et non optimisés ont été présentés au public.

Enfin, la cerise sur le gâteau a été la présentation de la plateforme Libreville Africain Influencers. Une plateforme qui consiste à réunir les professionnels et les entreprises gabonaises pour un réseautage purement local. Cette plateforme va s’étendre partout sur le continent africain pour une adaptation aux réalités de chaque milieu. C’est aussi un moyen de promouvoir le vert jaune bleu à l’international de l’avis de  Mme Mounanga.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

3 Commentaires

  1. BOUROBOU BOUROBOU Line Aicha epse KOUMBA

    Étant participant de la 2ème édition du LinkedIn Locale Libreville, j’ai été énormément édifier sur les biens fondés de ce canal de recrutement. Avant ce séminaire notons tout d’abord qur je n’avais pas connaissance de ce merveilleux réseau de communication social international. Il permet non seulement de:
    connecter les professionnels du monde entier pour les aider dans l’avancement de leurs carrières.
    Mais aussi de: Promouvoir notre marque ou études en d’autres terme de mettre en faveur les CV pour les chercheurs d’emploi.

    Plusieurs recommandations nous ont été donnés en ce qui concerne nos profil Linkedin comme par exemple de les actualiser régulièrement… Ce séminaire a été tellement édifiant que je serais compté parmis les participants pour les prochaines éditions (07 88 36 82)

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter