PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le lieutenant Moussodji ne sera pas sanctionné, son chef a été limogé

Le lieutenant Moussodji ne sera pas sanctionné, son chef a été limogé

Le lieutenant Moussodji, devenu le militaire gabonais le plus populaire pour avoir perdu son sang froids en direct sur le plateau de la télévision nationale @ DR

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le lieutenant Moussodji est devenu malgré lui, le militaire le plus populaire du Gabon, après une bourde monumentale intervenue au JT de 20h 00 sur Gabon Télévision ne sera pas sanctionné mais c’est plutôt son chef qui a été immédiatement limogé, rapporte le site d’information Times Gabon, très proche du palais présidentiel.

La vidéo est la plus partagée et son nom est dans toutes les conversations. Lorsqu’il a dit après son blocage: ” je suis foutu… Je suis mort “, le lieutenant Moussodji pensait certainement aux sanctions de sa hiérarchie.

Le lieutenant dans la même nuit d’hier a eu une hausse de tension et a été interné à l’hôpital militaire toute la nuit. Il est maintenant sorti de l’hôpital et a regagné son domicile. Nous avons activés nos réseaux pour comprendre si la hiérarchie a effectivement pris des sanctions disciplinaires contre le lieutenant.

 

Nous apprenons de sources concordantes que le lieutenant ne sera pas sanctionné par la hiérarchie militaire mais son chef, lui par contre a immédiatement été sanctionné. En effet, le commandant Eric Ivala, Directeur général du Prytanée Militaire, qui avait désigné le lieutenant Moussodji pour lire un communiqué qui n’avait pas été soumis à la procédure de validation.

 

Toute communication autour des activités de l’armée doit passer par le Secrétariat général du ministère de la Défense nationale et c’est ce secrétariat qui désigne un porte-parole attitré et expérimenté pour lire la communication. Apparemment, cette procédure rigoureuse n’a pas été suivie par le commandant Eric Ivala et c’est ce qui lui vaut sa mise à l’écart. La hiérarchie a déjà désigné son adjoint, le commandant Makaga pour assurer la direction du Prytanée Militaire. Le lieutenant Moussodji s’en sort plutôt bien.

Times Gabon

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

3 Commentaires

  1. bassinga mombo

    Ali Bongo parle bien d ’égalité de chance . Nous avons là en face deux situations dans notre pays : une école qui fait la grève et une autre qui ne fait pas la grève . le lapsus n ’est que révélateur de ce que le pouvoir Ali Bongo a fait de nos enfants . les moins equipés et les mieux fournis en terme d ’éducation. Pourtant , Gabs, l’ article est clair pourquoi cette expression a été enlevé parce que je vous le dit ils étaient conscient que le dire ainsi allait faire un tolé dans l’opinion . je vais m ’ arreter là et promet de vous répondre si vous continuez à faire preuve de disette intellectuelle.

    Reply
  2. Mindzombo

    Dieu sois loué. Je me suis sentie mal pour ce lieutenant, notons que c’est un père de famille. Avec la vidéo et des montages de lui qui défilent déjà sur les réseaux sociaux. Je lui souhaite un prompt rétablissement et que son épouse et ses enfants le soutienne dans cette impasse.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/lieutenant-moussodji-ne-sera-sanctionne-chef-a-ete-limoge">
Twitter