PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Les victimes de la BR-Sarl, une banque d’un escroc manifestent devant l’Assemblée nationale

Les victimes de la BR-Sarl, une banque d’un escroc manifestent devant l’Assemblée nationale

 

 capture écran @ Gabonactu.com

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Les victimes de la BR-Sarl, une banque de micro finance montée par un escroc qui a pris la fuite avec l’épargne de très nombreuses personnes ont manifesté pacifiquement mercredi mais ont criant leur colère devant le palais de l’Assemblée nationale où ils sont allés demandés d’être remboursés.

 

« Les autorités ont donné l’agreement technique pour l’ouverture de cette banque. Il y a eu des publicités à la télévision sans que les autorités n’interviennent, nous avons cru et nous avons confié notre argent. Les autorités doivent nous rembourser », a hurlé Laurent Mba, président du collectif des victimes.

 

« Il y a une personne qui a versé 150 millions de FCFA dans cette fameuse banque », a-t-il ajouté.

 

Créée tout récemment, la BR Sarl a mené une publicité agressive et mensongère dans les milieux du petit commerce dans la capitale. Elle proposait aux épargnants des rémunérations allant du simple au double sinon au triple de la somme épargnée lorsqu’elle dépasse la durée de 3 mois.

 

Sa stratégie pour appâter les clients était simple. « Nous sommes une PME américaine arrivée au Gabon pour aider les personnes qui souffrent, qui n’ont pas profité des richesses du pays », vantaient les commerciaux de la banque. « On n’a pas besoin de bénéficie », ajoutaient-ils dans tous les marchés où les commerçants par effet d’entrainement se sont engagés sans calcul.

 

Les commerçants des grands marchés de la capitale ont rapidement cru. Certains cadres de l’administration également. Plusieurs personnes ont retiré leur épargne de la Poste Bank pour la confier à la BR Sarl ce qui a expliqué en partie la presque faillite de la Poste Bank, selon la direction de cette banque.

 

« Les gens ont retiré leur épargne en masse. Malheureusement, ils ont été roulé », a commenté un cadre de Poste Bank.

 

La BR Sarl a fermé nuitamment, après moins de 7 mois d’activités. Les victimes sont très nombreuses à Libreville. L’on estime à plus de 25 milliards de FCFA la somme emportée par cet escroc disparu des écrans radars.

 

Antoine Relaxe

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

3 Commentaires

  1. Gabrielle Ada

    Commentaire ..oui l’état doit rembourser les victimes de BR SARL parce que c’est pas normal qu’un individu viens volé toute une population au yeux et au vu de tous sans que les autorités ne s’en rende compte c’est pas normal

    Reply
  2. Jean jacques

    Je suis d’acord avec vous l’Etat doit vous rembourser par ce que si l’Etat travaillaij serieusement cette n »allait pas s’ouvrir.quel agrement il fallait exercer au gabon

    Reply

Laisser un commentaire à Jean jacques Annuler Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/les-victimes-de-la-br-sarl-une-banque-dun-escroc-manifestent-devant-lassemblee-nationale">
Twitter