PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Les militants de l’ADERE dénoncent une escroquerie politique contre Ali Bongo

Les militants de l’ADERE dénoncent une escroquerie politique contre Ali Bongo

Le vice-président de l’ADERE tendance Florentin Moussavou dénonçant les dysfonctionnements du parti dans une déclaration le 19 mars 2016 à Essassa (banlieue sud de Libreville @ Gabonactu.com

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le vice-président de l’Alliance démocratique et républicaine (ADERE, majorité), Gabriel Bekaley Obiang a dénoncé samedi dans une déclaration incendiaire «l’escroquerie politique » orchestrée par le président du parti, Florentin Moussavou contre le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, qui l’a pourtant promu ministre de l’éducation nationale pour soutenir son action politique.

 

 

« Depuis qu’il est ministre de la République, aucune action d’envergure n’a été menée sur le terrain dans le sens de promouvoir la politique menée par le chef de l’Etat », a révélé M. Bekaley Obiang dans une déclaration qu’il a lu en présence de plusieurs dizaines des militants. Il a fait cette accablante déclaration à Essassa, bourgade située à 23km, dans la banlieue sud de Libreville.

 

 

Les militants reprochent à Florentin Moussavou de conspirer, de par ses agissements, contre le président de la majorité présidentielle, Ali Bongo. M. Moussavou pratique, selon les militants le nombrilisme et mène une guerre contre ses propres militants. Pas de promotion dans l’appareil étatique pour un seul cadre du parti. Les nominations opérées par ce dernier dans son cabinet ministériel seraient toutes membres de sa famille, non adhèrent de l’ADERE.

 

 

« A notre grand étonnement, le constat que nous faisons, aujourd’hui, est que le président du parti, monsieur Florentin Moussavou, s’est enfermé dans sa tour ; sacrifiant malheureusement la ligne politique du parti en même temps que notre avenir politique et voire la politique du chef de l’Etat », a dénoncé Gabriel Bekaley Obiang.

 

Les patriotes de l'ADERE disent "oui" au congrès de clarification @ Gabonactu.com
Les patriotes de l’ADERE disent « oui » au congrès de clarification @ Gabonactu.com

Pour les militants de l’ADERE dont le nom de militant consacré est : « patriote », l’égoïsme et la mauvaise foi de leur président sont grands et notoires. Les moyens financiers mis à sa disposition par le chef de l’Etat pour mener à bien sa politique sur l’ensemble du territoire sont détournés pour des besoins personnels : « Plutôt que de les allouer dans le financement des actions du parti, ces moyens sont utilisés à des fins personnelles : à en juger par son parc automobile insolent et par ses nombreux terrains, alors qu’il n’y a pas très longtemps, nous galérions ensemble à scruter l’horizon », a enfoncé le vice-président de l’ADERE tendance Florentin Moussavou.
L’alliance démocratique et républicaine est une formation politique ayant connu une scission depuis le ralliement dans l’opposition de son président fondateur Didjob Divungui Di Nding, ancien vice-président de la République.

 

 

Pour mettre un terme à cet imbroglio qui plombe le fonctionnement du parti, le vice-président de l’ADERE qu’entouraient d’autres cadres du parti à l’instar de Victor Missanda, président du bureau du conseil politique a appelé les instances dirigeantes du parti (conseil politique et bureau exécutif) à convoquer  urgemment un congrès dit de « clarification ».

 

 

Le Notable

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/les-militants-de-ladere-denoncent-une-escroquerie-politique-contre-ali-bongo">
Twitter