PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Les juges prolongent le séjour en prison de Landry Amiang Washington

Les juges prolongent le séjour en prison de Landry Amiang Washington

Landry Amiang Washington © DR

Les juges de la cour d’Appel de Libreville ont décidé lundi de prolonger le séjour en prison de l’activiste Landry Amiang Washington.

Cette décision ne semble pas étonner la société civile et les Organisations non gouvernementales militants pour le respect des droits de l’homme dans le pays. Pour eux, il s’agit d’une énième preuve que l’appareil judiciaire gabonais est au service du pouvoir en place.


Les avocats de Landry Amiang Washington, Anges Kevin Nzigou, Jean Paul Moubembé, et François Meyé M’Efe dénonçaient avec véhémence dans une conférence de presse conjointe en début de mois la « détention illégale et arbitraire » de leur client qui, pourtant a épuisé sa peine de 3 ans depuis 9 mois.

« On ne peut pas garder en détention quelqu’un pendant aussi longtemps en violation claire de la loi », a fustigé M. Nzigou, mettant en évidence l’article 394, alinéa 3 du nouveau code de procédure pénale qui dispose que : « après une décision correctionnaire si la personne est toujours en détention, au bout de deux mois si elle n’est pas jugée, elle doit être mise d’office en liberté. »

En détention préventive depuis le 18 août 2016, Landry Washington Amiang avait été arreté dans la fièvre de la présidentielle de 2016.  Jugé le 5 avril 2019, il avait été condamné à une peine de 3 an assortie de 4 mois avec sursis et une amande de 1.000.000 Fcfa. Il n’a pas été aussitôt libéré, suite à l’appel interjeté par le ministère public, (procureur).

Antoine Mayombo

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

escort mersin konya escort mersin bayan escort mersin escort canlı tv izle erotik film izle