PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Les gabonais sans pitié pour les déboires de Serge Aurier

Les gabonais sans pitié pour les déboires de Serge Aurier

Les malheurs s’abattent sur Serge Aurier @ DR

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Plusieurs gabonais, sans se réjouir, ne se montrent pas assez compatissant pour le défenseur du Paris Saint Germain (PSG), Serge Aurier en instance de licenciement pour avoir copieusement insulté ses sociétaires du PSG.
« C’est finalement une nature ivoirienne », fait constater Henri, fanatique des Panthères du Gabon. Henri se souvient que l’international ivoirien, Yaya Touré a eu des mots très durs contre la CAF et Pierre Emerick Aubameyang sacré meilleur joueur africain 2015. Le jeune prodige gabonais a laissé sur le tapis Yaya Touré qui a soulevé ce trophée à 4 reprises.

« Quand Aurier touche son chèque chaque fin de mois, il ne le lance pas à son public ni sur le terrain de football. Il le conserve jalousement. Là il est sage. Quand il fini d’insulter ses coéquipiers, il fait semblant d’être immature. C’est inacceptable », commente Blaise, un supporter du PSG.

Martin pour sa part se souvient que l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo avait traité le président gabonais de l’époque, Omar Bongo Ondimba de « rigolo ».

« Il l’avait dit sans se souvenir que Bongo lui offrait le gîte et le couvert à l’époque où il était opposant d’Houphouët Boigny. Le langage diplomatique ne lui permettait pas une telle lâcheté », analyse Martin.

Malko Yéké, un autre fan du PSG tempère en estimant que le défenseur a certainement eu du mal à camoufler un malaise profond au sein de l’équipe. La suprématie de Zlatan Ibahimovich serait probablement à l’origine du coup de colère de l’ivoirien. « Il a peut être dit trop haut ce que les autres disent du fond de leur cœur », conclu-t-il

On rappelle que dans un enregistrement d’une session Périscope, Serge Aurier qualifie son entraîneur Laurent Blanc de  » fiotte« , Di Maria  » guignol« , Sirigu  » guez« . Des épithètes qui ont soulevé une levée de boucliers.

« Pour les puristes de la langue de Molière, impossible de trouver le mot  » guez » dans le dictionnaire. Dans un baragouin codé, ça signifie « nul ».  » Fiotte » est utilisée dans le langage vulgaire et signifierait  » personne casanière, peu enthousiaste, réfractaire aux idées nouvelles« , explique le journaliste camerounais, J. Remy Ngono, chroniqueur sportif basé à Paris en France.

 

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. jom's bloko

    Vs les gabonais ki avé écrit sur ce post vs me décevez et manquez vraiment de sagesse. Transposer le malheur d’un joueur qui plus est africain fait la fierté de l’Afrique en une vulgaire affaire d’États et de rancune, c vraiment nul et pitoyable! L’histoire de Gbagbo même celle de Yaya Touré plus récemment à quoi à avoir avec serges Aurier dans ses déboires à paris ojourd’hui??? Serges a commis une erreur comme la majeure partie de nous en fait tout le temps et à reconnu son tort. Dans de telles situations la personne fautive a besoin du soutien des uns et des autres afin d’en tirer des leçons pour se relever et avancer. Quelque soit la personne mis en cause ça devrait être ça notre attitude au lieu de poster de tels commentaires plein d’aigreurs de rancunes et de haine. En plus vous insultez la côte d’ivoire en disant que c’est une habitude ivoirienne! Vraiment déçu de la mentalité de ces gabonais qui ont écrit ici et j’espère que ce n’est pas le cas du peuple gabonais

    Reply
    1. Manshaft

      Jom’s bloko, je suis en accord avec les propos que tu as tenu. Notamment sur le fait « l’affaire Aurier » n’a strictement rien à voir avec les problèmes qu’il y’aurait eu dans le passé entre les plus hautes autorités des 2 pays et encore moins avec la CAF et le ballon d’or africain, décerné à mon frère et compatriote PEA. Et je trouve encore plus dommage de généraliser un trait de caractère à toute une population pour un acte qu’aurait posé un seul individu, cela démontre, selon moi, le signe d’un manque de maturité de ces personnes qui ont eu à faire ces commentaires.
      Il est vrai que nous commettons tous des erreurs, cependant, celle d’Aurier n’est pas à prendre à la légère. En adulte, il est conscient de chacune des lettres sorties de sa bouche et de chacun des mots formés avec ces lettres. Dire qu’il a besoin de soutien après cela serait une grosse erreur car n’étant pas à son premier gros débordement. Donc, même s’il a reconnu son tord (après avoir voulu nier), c’est tout juste intolérable de traiter ainsi des personnes avec lesquelles tu cohabites quotidiennement, c’est une preuve grossière de son hypocrisie et de sa mauvaise foi.
      Maintenant, je suis vraiment que ces quelques commentateurs aient maladroitement remis en cause la bonne moralité du peuple/frère ivoirien, et je te rassure que tous les gabonais ne pensent et ne réagissent pas de la même manière.
      Mais lorsque tu écris « […] et j’espère que ce n’est pas le cas du peuple gabonais », tu laisses aussi planer le doute sur la mentalité du peuple gabonais et de ce fait, tu rejoins ces personnes là qui ont, malheureusement, fait ces commentaires enfantins et immatures.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/les-gabonais-sans-pitie-pour-les-deboires-de-serge-aurier">
Twitter