PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Les fonctionnaires ne seront pas payés ce 25 mars

Les fonctionnaires ne seront pas payés ce 25 mars

 Alain Claude Bilie By Nze durant l’annonce de la décision présidentielle @ gabonactu.com

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le porte parole de la présidence de la République gabonaise, Alain Claude Bilie By Nze a annoncé mardi à Libreville dans un point de presse que le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a décidé de retarder de 24 heures le paiement des salaires des fonctionnaires pour trier les enseignants qui devront justifier d’une présence au poste avant de percevoir leur solde.

 

« Pour être payé chaque responsable d’établissement devra justifier  de la présence de l’enseignant au sein de l’école », a indiqué M. Bilié By Nzé. C’est pour la première fois en 5 ans de pouvoir qu’Ali Bongo Ondimba décide d’une telle mesure. Son prédécesseur Omar Bongo Ondimba avait fait de la paie des salaires le 25 de chaque mois un modèle, une fierté pour les salariés du secteur publique.

 

A l’origine de cette décision radicale, le radicalisme des syndicats, notamment de l’éducation nationale qui persistent à paralyser les écoles, collèges, lycées et universités du pays depuis le 9 février dernier pour réclamer des augmentations de salaires. La grève a d’ailleurs été à l’origine des manifestations de rue enregistrées lundi dans la capitale.

 

Loin d’une simple annonce, le pouvoir est rapidement passé à l’action. Un mot d’ordre a été donné aux banques. Pas un seul fonctionnaire ne doit être payé avant le 26 mars. Et pourtant très tôt ce mardi, quelques fonctionnaires ont commencé à percevoir leur rémunération  de mars 2015.

 

La paie effective des salaires interviendra jeudi après que tous les enseignants soient placés sous bon de caisse. Cette procédure donnera la possibilité au gouvernement de suspendre les salaires des enseignants en grève depuis près de 2 mois.

 

Le premier avertissement était lancé le  10 mars dernier toujours par le porte parole de la présidence de la République.

 

La présidence s’est montrée irritée suite aux manifestations de rues auxquelles se sont mêlés des leaders de l’opposition.

 

Selon Alain Claude Bilié By Nzé, cette grève ne se justifie plus dans la mesure où le gouvernement a répondu aux principales revendications des partenaires sociaux. Il a payé la Prime d’incitation à la performance (PIP) et intégré dans la fonction publique environ 1000 enseignants du pré-primaire.

 

Au sujet du nouveau système de rémunération, principale pierre d’achoppement, le gouvernement soutient qu’il sera effectif dans trois mois. En attendant l’effectivité de la mesure, le gouvernement a proposé aux grévistes au terme des âpres négociations une mesure « transitoire » d’augmenter à 18% les salaires bruts des fonctionnaires tout en suspendant la PIP. Les grévistes refusent cette proposition. Ils estiment que la PIP est « un acquis non négociable ».

 

 Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/les-fonctionnaires-ne-seront-pas-payes-ce-25-mars">
Twitter