PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Les experts africains refléchissent à  Libreville sur la  réduction des   gaz à effet des serres

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le Directeur de l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), Jean Pierre Ndoutoume en partenariat avec le Comité de gestion du conseil national du climat du Gabon (CGCNCG) a ouvert mardi  un atelier régional de trois jours  devant permettre aux  pays d’Afrique centrale et ceux de l’Océan indien de concocter  les méthodologies de réduction de gaz à effet des serres qui sont à la base des changements climatiques.
Il s’agit d’un atelier régional sur « le support méthodologique pour l’élaboration des Contributions prévues déterminées au niveau national (CPDN) dans le cadre d’un processus national inclusif et multi-acteurs ».
La CPDN est une sorte de plan climat que chaque pays devra élaborer pour soumettre à la 21ème session de la Conférence des Parties à la Convention Nations-Unies sur les changements climatiques qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris en France. Le Gabon est le premier africain ayant déjà soumis son plan climat.
Le plan climat est définit comme un  ajustement de la politique nationale de développement  par l’intégration de la question climatique. Par un certains nombre de données fiables,  le plan  oriente un certain nombre des programmes agricoles dans les forêts à moindre intensité de carbone  par exemple. Une stratégie visant à développer harmonieusement les projets pour avoir moins d’impact sur les émissions des gaz.
« Cet atelier régional ouvert aux pays membres de l’Afrique centrale et de l’Océan indien se veut donc un cadre de renforcement de leurs capacités et de partages d’expérience », a indiqué M. Ndoutoume, félicitant le Gabon pour son expertise en la matière.
Outre les experts, les représentants de la société civile œuvrant dans les questions environnementales  participent également  à  l’atelier qui se veut déterminant dans la lutte contre les changements climatiques. Les pays africains et leurs partenaires au développement veulent présenter les CPDN claires et cohérentes visant à arracher un « accord décisif » à Paris.
Dans cet élan de réduction les gaz à effet de serres, le Gabon a présenté aux participants quelques avancées obtenues dans sa strategie.  Selon le président du comité national du conseil climat du Gabon, Etienne Massard, « Nous avons mis en place un plan de réduction du torchage de gaz qui permet aujourd’hui aux gabonais d’avoir plus d’énergie. Il aussi affirmé qu’une «bonne partie de gaz torché sert à alimenter aujourd’hui la ville de Libreville en électricité ».
Sydney Ivembi
Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/les-experts-africains-reflechissent-a-libreville-sur-la-reduction-des-gaz-a-effet-des-serres">
Twitter