PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Les constitutionnalistes d’Afrique en réunion à Libreville

Les constitutionnalistes d’Afrique en réunion à Libreville

Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba et Marie Madeleine Mborantsuo @ DCP

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a procédé vendredi au siège de la Cour constitutionnelle de Libreville, a l’ouverture des travaux de la 3ème conférence des juridictions constitutionnelles africaines (CJCA), a-t-on appris de source officielle.

 

 

Les présidents de 25 Cours constitutionnelles ou Conseil constitutionnel du continent sont présents dans la capitale gabonaise pour réfléchir sur le renforcement de l’Etat de droit et de la démocratie en Afrique.

 

Dans son allocution circonstancielle, la présidente de la Cour constitutionnelle du Gabon, Marie-Madeleine Mborantsuo a exprimé le souhait aux congressistes de se pencher sur la question de la ratification de la charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance, adoptée en Ethiopie en mai 2004.

 

« Nos missions sont nombreuses et les tâches qui nous interpellent aussi », a-t-elle ajouté.

 

Les Cours constitutionnelles en Afrique ont pour mission de veiller au respect de la constitution et s’assurer que toutes les nouvelles lois sont conformes à la constitution.

 

Au Gabon, la Cour constitutionnelle a également la mission de proclamer tous résultats de toutes les élections politiques et de vider le contentieux électoral. Les décisions de la Cour constitutionnelle ne sont pas critiquables ni attaquables. Elles s’appliquent. D’où l’importance de cette institution dans la vie publique du pays.

 

La CJCA est une association panafricaine fondée par 25 Cours et conseils constitutionnels ainsi que des institutions équivalentes d’Afrique. Elle a été portée sur les fonts baptismaux le 8 mai 2011 à Alger.

 

 

La création de cet organe continental obéit à un impératif, celui de fédérer les mécanismes africains de justice constitutionnelle dans l’espace continental pour permettre aux juridictions constitutionnelles africains de participer dans le domaine qui est le leur.

 

Antoine Relaxe

 

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

2 Commentaires

  1. Carl Nguema

    Le gabon est certainement un modèle de représentativité en terme de démocratie, quoi que des progrès restent à faire, cette conférence permettra de mieux assoir l’efficacité de la constitution Gabonaise

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/les-constitutionnalistes-dafrique-en-reunion-a-libreville">
Twitter