PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Les commerçantes de Bitam en colère suite à l’interdiction de vendre la viande de brousse

Les commerçantes de Bitam en colère suite à l’interdiction de vendre la viande de brousse

Un plat de viande de brousse © DR

Les commerçantes de Bitam spécialisées dans la restauration à base de la viande de brousse sont en colère contre le personnel du cantonnement des Eaux et forêts de la ville qui ouvrent intempestivement leurs marmites à la recherche de la viande de brousse vendue illégalement durant cette période de fermeture de la chasse.

Ces commerçantes s’indignent de l’interdiction formelle de vendre le moindre morceau de viande de brousse alors que celle-ci fait partie de la chaine alimentaire des populations gabonaises.


« Notre chiffre d’affaires a considérablement chuté. Avec la rentrée scolaire, nous se savons plus quoi faire », s’est lamentée une de ces vendeuses.

Les patrouilles dans les marchés et restaurants de la place menées par le personnel des Eaux et forêts ont pour but de faire respecter la période de fermeture de la chasse.

La chasse est en effet fermée au Gabon du 15 septembre au 14 mars pour cause de repos biologique. La période permet aux animaux de se reproduire paisiblement.

Selon la loi, les contrevenants risquent une peine de prison de 3 à 6 et d’une amende allant de 100 000 à 1 million de FCFA.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter