PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Les avocats de Justin Ndoudangoye dénoncent une violation flagrante des droits de leur client

Les avocats de Justin Ndoudangoye dénoncent une violation flagrante des droits de leur client

 Maitre Cédric Maguisset et Maitre Calvin Job lors de la conférence de presse du 15 janvier

Les avocats de Justin Ndoudangoye, député du deuxième arrondissement de la commune de Franceville ont tenu une conférence de presse lundi pour annoncer leur décision de saisir les instances internationales pour dénoncer les violations flagrantes du Code de procédure pénale gabonais lors de la mise en détention de leur client.

Face à la presse Maître Cédric Maguisset, avocat au Barreau du Gabon et Maitre Calvin Job avocat au Barreau de Paris, ont énuméré près d’une dizaine de violations flagrantes des droits du député Justin Ndoudangoye.


Ils ont tout d’abord relevé les faits qui ont précédé la mise en détention de leur client, notamment son débarquement d’un avion commercial alors qu’il bénéficiait de son entière liberté de mouvement et le fait qu’il a de nouveau fait l’objet de la Une des journaux propageant la version servie selon laquelle il a voulu fuir par Malinga, alors qu’il était connu de notoriété publique que ses faits et gestes étaient épiés par les services spéciaux.

A cela s’ajoute le gel des avoirs bancaires de Justin Ndoudangoye depuis le début du mois de décembre 2019en l’absence d’un acte judiciaire. « Les situations ci-avant évoquées constituent une violation grave de la présomption d’innocence qui est un principe à valeur constitutionnelle », déclarent-ils.

Par ailleurs, ils affirment n’avoir pas pu avoir accès au dossier de l’ancien ministre des Transports et qu’aucune pièce venant justifier les charges existantes contre leur client ne leur a été présenté, au mépris notamment des articles 1,3 et 120 du Code de Procédure pénale.

Sur ce constat, les conseils du député de Franceville ont annoncé leur décision de saisir le Groupe de travail des Nations Unies sur la détention arbitraire et la Commission africaine des Droits de l’Homme et des Peuples.

Soupçonné d’instigation au Détournement de fonds publics Concussion, blanchiment de capitaux et Association de malfaiteurs dans l’affaire dite Scorpion Justin Ndoudangoye  a été placé en détention préventive à la prison centrale de Libreville le 9 janvier.

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

escort mersin konya escort mersin bayan escort mersin escort canlı tv izle erotik film izle