PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Les agents municipaux de Libreville privés de retraite à cause d’une lourde dette vis-à-vis de la CNSS

Les agents municipaux de Libreville privés de retraite à cause d’une lourde dette vis-à-vis de la CNSS

Le maire de Libreville Léandre Nzué durant l’opération Libérez les trottoirs tard dans la nuit au mois de mai 2019  © D.R

Le Maire de Libreville, Léandre Nzué en tournée dans les six arrondissements de la capitale gabonaise, a déclaré  que tous les agents municipaux ayant l’âge de la retraite ne peuvent prétendre rentrer en possession de leurs droits (pensions de retraite) à cause d’une lourde dette à l’égard de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), estimée à  20 milliards de FCFA.

« Actuellement nous ne pouvons mettre à la retraite les agents qui sont en âge parce qu’il n’est pas possible de régler leur problème », a déclaré M. Nzué.


La colossale dette serait tributaire  de la gestion approximative des différentes équipes  qui se sont succédées à la tête de l’hôtel de ville. Les cotisations retraites prélevées sur les bulletins de paiement des travailleurs n’étaient pas reversées  à la CNSS, dit-on. Elles auraient pris une autre direction.

Malgré une embellie des recettes, la Marie de Libreville qui dispose un budget annuel de 27 milliards de FCFA,  traine les pas à apurer sa dette pour des raisons inconnues.

Outre la retraite, les  agents municipaux sont également privés d’argent liés aux services rendus jusqu’à nouvel ordre.

Antoine Relaxe

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

escort mersin konya escort mersin bayan escort mersin escort canlı tv izle erotik film izle