PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

L’élection ne se joue plus sur des projets, mais désormais sur la capacité financière à acheter les votes et à transporter massivement des électeurs (Jean Valentin Leyama candidat malheureux à la mairie de Moanda)

L’élection ne se joue plus sur des projets, mais désormais sur la capacité financière à acheter les votes et à transporter massivement des électeurs (Jean Valentin Leyama candidat malheureux à la mairie de Moanda)

Jean Valentin Leyama,  promet de briguer encore la Mairie de Moanda dans 5 ans @ Facebook JVL

 

Libreville, 11 octobre (Gabonactu.com) – La tête de liste du mouvement  indépendant Dynamique gagnant-gagnant (DGG) aux élections locales 2018 dans la ville minière de Moanda (sud-est du pays), Jean Valentin Leyama a déploré les manœuvres ourdies ayant trituré la sincérité du scrutin qui lui donne perdant face à la liste du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir).

« L’élection ne se joue plus sur des projets, mais désormais sur la capacité financière à acheter les votes et à transporter massivement des électeurs », a fustigé M. Leyama, acceptant toute même sa défaite  avec fair play sur sa page Facebook.

Par ces locales, l’ancien député de Moanda  briguait la mairie de la localité qu’il souhaitait transformé en ville moderne, grâce aux dividendes générées du manganèse.

Maire élu, Jean Valentin Leyama ambitionnait prendre un arrêté municipal pour contraindre le groupe minier français   ERAMET de verser à la collectivité locale «  une quote-part juste, significative et pérenne des gains de l’exploitation du manganèse depuis plus de 50 ans ».

« Les élections sont terminées, les pauvres retrouvent leur précarité, les chômeurs, leur condition et les riches, leur aisance », a ironisé en guise de diatribe lancée contre les vainqueurs de ces élections jumelées, l’actuel conseiller politique du Président de la République.

 

Camille Boussoughou

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter