PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

L’élan de régénération et de revitalisation du PDG plombé par des vielles pratiques

L’élan de régénération et de revitalisation du PDG plombé par des vielles pratiques

Les cadres et militants de base du PDG de la Ngounié lors d’une  marche de soutien à Mouila,  au « distingué camarade président »  du parti Ali Bongo Ondimba @ Archives Gabonactu.com

 

Libreville, 2 novembre (Gabonactu.com) – Le secrétariat exécutif du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a annulé l’élection des Membres du Bureau Politique organisée  le weekend écoulé  dans la province de la Ngounié et celle de la Nyanga, suite à  des collèges électoraux frauduleux, concoctés par certains hiérarques du parti, honnis par les militants de base.

 

 

La redynamisation du parti au pouvoir, sorti affaibli à l’élection présidentielle  d’août 2016 est désormais une priorité du PDG. Le parti d’Ali Bongo espère demeurer pour longtemps encore la première force politique du pays. Cette revitalisation du parti dit des « masses » devait se matérialiser en donnant le pouvoir aux organes de bases, lesquels connaissent mieux le terrain.

 

 

Avant le congrès crucial prévu le 16 et 17 décembre prochain, le secrétariat exécutif du PDG a décidé de faire élire ses Membres du Bureau Politique lors des conseils provinciaux qui se tiennent progressivement dans l’ensemble  du pays. Ceux-ci ne devaient plus être nommés ou parachutés comme par le passé.

 

 

La lettre d’orientation de la direction du PDG n’a pas été respectée par les cadres militants.  A Mouila (Ngounié) par exemple, quatre  barons du parti se sont fait élire Membres du Bureau Politique par des collèges électoraux non statutaires. Alors que le parti en demande deux seulement dans le département de la Doya-Onoye, le plus grand de la province.  Des secrétaires départementaux, fédéraux et  les responsables locaux de l’Union des jeunes du PDG (UJPDG) et de l’Union des femmes du PDG (UFPDG), composant les collèges électoraux, convoqués à l’occasion pour  le vote, n’étaient pas des vrais électeurs.

 

 

La même guerre des tranchées pour  accéder au précieux poste de Membre du Bureau Politique était également  perceptible dans la  province voisine de la Nyanga.

 

 

De sources autorisées, une nouvelle élection des  Membres du Bureau Politique sera organisée très prochainement  dans les provinces de la Ngounié et Nyanga. Elle sera sous la supervision bienveillante des présidents des conseils provinciaux non originaires des provinces suscitées.

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/lelan-de-regeneration-et-de-revitalisation-du-pdg-plombe-par-des-vielles-pratiques">
Twitter