PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Législatives partielles à Iboundji : le PDG investit pour la première fois une femme

Législatives partielles à Iboundji : le PDG investit pour la première fois une femme

La candidat du PDG à Iboundji, Blandine Nziengui © DK

Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a investi pour les élections législatives partielles du 10 août prochain dans le siège unique du département de l’Offoué-Onoye (Iboundji), Blandine Nziengui, première femme du genre pour mieux capter l’électorat.

Militante de longue date du parti au pouvoir, Blandine Nziengui était la suppléante du député sortant, Jean Pierre Boukila. Elle a été préférée par la direction du parti au détriment de ce dernier. Mme Nziengui serait très adulée, contrairement à son ancien mentor, dit-on.

Le député sortant aurait mauvaise presse. Ce qui a contraint la hiérarchie du parti dit « des masses » à rectifier le tir en choisissant l’actuelle directrice générale du Centre hospitalier régional de Mouila (CHRM) pour satisfaire aux caprices de l’électorat frondeur.

Dans tout le département de l’Offoué-Onoye, les pronostics sont en faveur de la candidate du PDG. Toutefois, l’ancien PDGiste devenu opposant Dominique Nguieno du parti « Les Démocrates » et Jean Bosco Mbagou des Socio-démocrates gabonais (SDG) sont en embuscade.

Si elle est élue, Blandine Nziengui (57 ans) sera la première femme députée de cette partie enclavée de la province de l’Ogooué-Lolo. Dans l’histoire du cru, il n’y a jamais eu une femme députée, sénatrice ou ministre.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin EscortWP Theme

live tv

eskişehir escortsefamerveankara escort
escort99.com