PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Législatives et locales 2018 : le PSD se félicite de sa maigre moisson

Législatives et locales 2018 : le PSD se félicite de sa maigre moisson

Le vice-président du PSD Pr Didier Taba Odounga entouré d’autres membres du directoire durant le point de presse le 18 février  à Libreville © Gabonactu.com

Libreville, 18 février (Gabonactu.com) – Le vice-président du Parti social-démocrate (PSD, opposition modéré), Pr Didier Taba Odounga s’est félicité lundi dans un point de presse à Libreville, des résultats en nette régression engrangés par sa formation politique aux élections législatives couplées des locales d’octobre 2018.

« Avec deux députés et cinquante-trois conseillers locaux repartis sur l’ensemble du territoire national, le PSD prouve à suffisance à l’ensemble du peuple gabonais que son ancrage national n’est pas une simple posture mais trouve sa force de déploiement dans la confiance sans cesse renouvelée du peuple à son égard », s’est réjoui M. Taba Odounga.

Les élus locaux du parti de l’actuel Vice-Président de la République, Pierre Claver Maganga Moussavou ont permis de diriger les conseils départementaux de la Zadié (Mekambo), de la Doutsila (Mabanda) et de Mougalaba (Guiétsou), localisés respectivement dans les provinces de l’Ogooué-Ivindo, Nyanga et Ngounié. Le PSD dispose également de deux sénateurs dont le mandat cours jusqu’en fin 2020.

Lesdits résultats révèlent toutefois une nette régression du PSD, surtout dans son fief politique de Mouila où il a perdu la Mairie de centrale et les deux conseils d’arrondissements.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin EscortWP Theme

live tv

eskişehir escortsefamerveankara escort
escort99.com