PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Législatives et locales 2018 : un 2ème tour de tous les dangers pour le PDG ?

Législatives et locales 2018 : un 2ème tour de tous les dangers pour le PDG ?

Le Président Ali Bongo et les jeunes de son parti lors du 11ème congrès ordinaire en décembre  2017 @ DR

 

Libreville, 9 octobre (Gabonactu.com) – Plusieurs candidats du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) engagés aux élections jumelées des législatives et locales dont le 1er tour a eu lieu le 6 octobre courant,  ont été contraints au 2ème tour notamment dans la province de l’Estuaire, la plus grande en terme de sièges. Un prochain round qui ne pourrait pas présager des perspectives  prometteuses pour le parti au pouvoir, appelé à faire face à un jeu d’alliances pour le moins sordides avec le camp de l’opposition hétéroclite.

La formation politique  d’Ali Bongo Ondimba a pris une confortable avance dans les provinces du Haut Ogooué, l’Ogooué-Lolo, l’Ogooué Ivindo et l’Ogooué-Maritime avec des victoires sans appels dès le premier tour  de ses candidats aux législatives comme aux locales. Mais il reste en ballotage (favorable et défavorable)  dans plusieurs sièges des provinces de l’Estuaire, Ngounié, Nyanga, Moyen Ogooué et le Woleu-Ntem .

La situation inédite pourrait faire les affaires de l’opposition si celle-ci parvenait à accorder ses violons pour les besoins de la cause. Un schéma pas impossible mais difficile à réaliser dans la mesure  où les leaders de l’opposition sont animés par des intérêts divergents. Ceux liés à l’appât du gain ou à la défense des convictions et idéaux politiques.

Le marché politique sera  plus attrayant dans les prochains jours. Pour des objectifs inavoués,  certains candidats malheureux arrivés en bonne position, vont appeler à voter pour des candidats quelconques. Le marchandage prendra forcément le dessus au  2ème tour des législatives prévu le 27 octobre prochain.

Sydney Ivembi

 

 

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter