PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Législatives en France : Emmanuel Macron ratisse jusqu’au Gabon

Législatives en France : Emmanuel Macron ratisse jusqu’au Gabon

Amelia-LAKRAFI-GABON-02-©-LREM

Libreville, 12 juin (Gabonactu.com) – Amal Amélia Lakrafi, 39 ans, candidate du parti du nouveau président de la République française, Emmanuel Macro, a passé le week-end écoulé au Gabon où elle est venue expliquer pourquoi les électeurs de la 10ème circonscription des Français de l’étranger doivent voter pour elle et par ricochet pour Emmanuel Macron.

 

« Je n’ai jamais été tenté par la politique (…) mais les idées de Macron m’ont fasciné depuis qu’il était ministre de l’économie », a confessé Amal Amélia Lakrafi se présentant aux électeurs gabonais.

 

« Je me suis engagée en politique il y a à peine 4 semaines », a avoué cette experte en intelligence économique, sécurité et sureté, Présidente de la société française Azguard CSI – spécialisée en Cyber Sécurité et Intelligence économique.

 

La candidate de la République en marche qui a déjà sillonné plusieurs des 49 pays de la circonscription qui totalise 158 000 ressortissants français connait déjà les principaux problèmes de ses électeurs : la sécurité, la scolarité, les retraites, les difficultés consulaires…

 

Elle promet mettre en exergue ses talents en informatiques pour mettre à la disposition des français une application informatique qui leur permettront de communiquer leurs problèmes à leur député.

Amelia LAKRAFI s’est offerte une balade dans la forêt du Gabon @ LREM

Durant son séjour électoral gabonais, la candidate a visité le Lycée Blaise Pascal de Libreville, rencontré les responsables d’associations telles que l’ASFG (Association Solidarité des Français du Gabon), L’AFFG (Association des Familles Franco Gabonaises), ainsi que les représentants des bi-nationaux et de l’EPC (Ecoles Publiques Conventionnées).

 

Après l’Afrique du Sud les 8 et 9 juin et au Gabon les 10 et 11 juin, la candidate poursuivra sa tournée d’entre deux tour en République du Congo le 12 juin, en Egypte le 14 et 15 juin et enfin au Liban le 16 juin pour un dernier meeting avant le second tour des législatives.

 

Lors du premier tour, Amal Amélia Lakrafi, candidate de la Majorité présidentielle dépasse les 60% (60,02% contre 18,89% pour le député sortant, Alain Marsaud).

 

L’ampleur de l’abstention l’empêche d’être élue dès le premier tour (19,54 % de taux de participation).  Le second tour se tiendra le 18 juin prochain du fait de la faible participation qui n’atteint pas la barre de 25% des inscrits.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/legislatives-france-emmanuel-macron-ratisse-jusquau-gabon">
Twitter