PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Législatives d’avril 2018 : Onouviet redoute un manque de transparence

Législatives d’avril 2018 : Onouviet redoute un manque de transparence

Le Président de l’Assemblée nationale, Richard Auguste Onouviet @ DR

 

Libreville, 5 mars (Gabonactu.com) – Le Président de l’Assemblée nationale, Richard Auguste Onouviet, a manifesté récemment ses appréhensions sur  le risque de manque de transparence dans l’organisation des élections législatives prévues le 28 avril prochain.

 

« Il est de notre responsabilité collective, nous parlementaires, vous gouvernement et juge constitutionnel de changer le regard suspicieux porté sur nos élections et contribuer  de manière décisive à la rénovation de notre démocratie », a déclaré en guise d’appel à la transparence M. Onouviet, à l’occasion de son discours d’ouverture de la première session ordinaire annuelle de la chambre haute du parlement.  Une session considérée comme la dernière de cette 12ème législature.

 

Le message  de « RAO » rappelle  l’organisation mouvementée ayant prévalue lors des primaires au poste de Membre du bureau politique (MBP)  du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) entre lui et Joël Ogouma à Lambaréné au centre du pays. Le directeur de cabinet adjoint du Président de la République avait été élu en novembre dernier par les militants de base. Les deux camps du même parti politique  ont crié à la fraude.

 

Au Gabon, les élections sont généralement jugées peu transparentes par l’opposition qui conteste généralement les résultats.

 

Camille Boussoughou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/legislatives-davril-2018-onouviet-redoute-manque-de-transparence">
Twitter