PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Législatives 2016 : Mathieu Mboumba Nziengui veut battre Yves Fernand Manfoumbi à Ndéndé

Législatives 2016 : Mathieu Mboumba Nziengui veut battre Yves Fernand Manfoumbi à Ndéndé

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Invité hier soir, à l’émission  » Vendredi politique » sur Gabon télévision, le président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG, opposition), Mathieu Mboumba Nziengui a clairement annoncé qu’il briguera le poste de député lors de la prochaine élection législative dans le siège unique du département de la Dola dont Ndendé est le chef lieu dans la province de la Ngounié (Sud-Gabon).

Le président de l’UPG l’a dit sur un ton grave : « Je serai candidat à Ndendé malgré les crocs en jambe qu’on tente de me faire », a déclaré Mathieu Mboumba Nziengui.

L’annonce de sa candidature intervient après celle d’Yves Fernand Manfoumbi, l’actuel Ministre de l’Agriculture et de l’Elévage en charge de la mise en œuvre du programme GRAINE par ailleurs leader politique du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) dans la contrée.

« Que ceux qui veulent s’opposer à moi se préparent. Parce que  je veux marcher sur eux et je vais les écraser », dixit Yves Fernand Manfoumbi.

A ce qui semble, la candidature du président de l’UPG cacherait un malaise à peine voilé. Sur les rives de la Dola, à Ndendé, il est clairement dit que ce dernier n’aurait pas validé l’entrée de son secrétaire général au gouvernement en la personne d’Olivier Koumba Mboumba (Ministre délégué en charge de la culture et des arts au département de la communication).

Le président de l’UPG s’exprimait à la veille de la cérémonie de présentation des deux membres du gouvernement aux populations de la Dola.

Bien que ce duel à venir s’annonce peut être virulent, mais pour nombre d’observateurs, Yves Fernand Manfoumbi qui a également dévoilé ses ambitions de se porter candidat ne fera qu’une bouché de son adversaire qui en réalité n’existerait à Ndendé qu’à travers le parti. Surtout que les populations de la Dola disent ne rien retenir de son passage à la tête du ministère de l’Agriculture, département qui échoit désormais à Yves Fernand Manfoumbi dans le gouvernement Issozé Ngondet.

Une cause presque perdue pour Mathieu Mboumba Nziengui au regard de la popularité inégalable de « Manf 10 » appelé affectueusement  « mwane dimbu » (l’enfant du village) par les populations du cru.

De son côté,  l’Association Pour le Socialisme au Gabon (A.P.S.G.), formation politique de l’opposition membre de l’Alliance Nouvelle de l’Opposition (ANO) dont le « pilote » est Bruno Ben Moubamba, un autre cadre de Ndéndé, fourbie également ses armes. Son président Nzanga Mapangou ne cache pas ses ambitions de briguer le siège unique de député du département de la Dola.

 

Le groupe des indépendants ayant soutenu l’opposant Jean Ping à la dernière élection présidentielle, seul capable de titiller la « locomotive du PDG » dans la Dola n’a pas encore dit son mot.

 

Source : Gabon initiatives

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/legislatives-2016-mathieu-mboumba-nziengui-veut-battre-yves-fernand-manfoumbi-a-ndende">
Twitter