PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

L’eau potable n’est plus une denrée rare à Angondjé

L’eau potable n’est plus une denrée rare à Angondjé

Le chef de l’État, Ali Bongo Ondimba sur le terrain le 19 mai 2015@ Photo DCP

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a apprécié mardi les travaux de finition des différents sites de stockage et de transport de l’eau, permettant d’augmenter l’approvisionnement en eau potable aux populations de Libreville et surtout celles habitant le quartier résidentiel d’Angondjé (nord de Libreville) privées du précieux liquide depuis plusieurs années.

 

Les travaux qualifiés d’urgence ont été lancés en 2012. Ils permettent d’accroitre le débit en eau potable de 25%. 57km de canalisations ont été construites entre la commune de Ntoum(40km) et Libreville pour transporter 210 000 m^3 d’eau. Ntoum est la localité qui abrite la rivière N’zémé, le site servant au prélèvement et au traitement d’eau pour approvisionner la capitale gabonaise.

 

« Grâce à une meilleure gestion des finances publiques, en dépit de la baisse des revenus pétroliers, les chantiers sont livrés. Notre politique énergétique est volontariste. Après 5 ans d’efforts, nous vivons un tournant. Toute la ville de Libreville est désormais approvisionnée », a déclaré le numéro gabonais lors de la descente sur le terrain. Il a touché du doigt l’effectivité de ces réalisations. L’eau coulait bel bien dans les robinets au grand bonheur des populations d’Angondjé qui ont remercié le chef de l’Etat.

 

Au cours de la visite de terrain , les techniciens du Groupe SOBEA/SOGEA, entreprise adjudicataire, ont présenté à Ali Bongo Ondimba les atouts d’installations dimensionnées pour faire face à l’avenir. Il s’agit notamment de canalisation en fonte ductile de 1,2 m de diamètre sur 33 km entre Ntoum et PK9.

 

Il y a aussi le réservoir du PK9 de 7500 m3, la canalisation de 1 m de diamètre sur 11 km entre PK9 et Carrefour Charbonnages via la Cité de la Caisse où a été édifié le plus grand réservoir du pays (10.000 m3 en 2 compartiments). La présentation a inclut également la canalisation gravitaire de 0,8 m sur 11,5 km entre Carrefour Charbonnages et la bâche d’Okala dotée de nouvelles pompes à 750 m3/h, conduite de refoulement de 0,4 m sur 2 km entre Okala ainsi qu’ un double château d’eau (2 x 2000 m3) à Angondjé.

 

Les chantiers ont été réalisés par le financement de l’État gabonais avec l’appui d’un prêt de l’Agence française de développement (AFD).

 

Le Notable

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/leau-potable-nest-plus-une-denree-rare-a-angondje">
Twitter