PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le tunisien Rafaa Chtioui rentre dans l’histoire de la Tropicale Amissa Bongo

Le tunisien Rafaa Chtioui rentre dans l’histoire de la Tropicale Amissa Bongo

Rafaa Chtioui sur la plus haute marche du podium @ gabonactu.com / Sydney Ivembi

 

Moanda, Gabon (Gabonactu.com) –  Rafaa Chtioui, un tunisien évoluant dans l’équipe professionnelle des Emirats Arabes Unis « Skydive Dubai » est rentré dans l’histoire de la Tropicale Amission Bongo en étant le 1er africain à remporter la toute première étape de cette course désormais mythique lancée en 2006.

 

Le tunisien a remporté l’étape Bongoville-Moanda longue de 100 Km. il a réalisé un chrono  de  2h 45mn et 43 secondes. Outre le maillot du vainqueur d’étape, le tunisien s’arroge trois autres distinctions à savoir : le maillot jaune du leader, le maillot du meilleur classement par point et celui des points chauds.

 

« J’ai pris la bonne échappée. C’était difficile à cause de la chaleur et du terrain vallonné. Mais mon équipe et moi, nous avons beaucoup travaillé pour obtenir ce résultat », a déclaré tout content.

 

Rafaa Chtioui a laminé tous les coureurs des équipes professionnelles venus d’Europe. Le français Bernaudeau Giovanni de l’Europcar est arrivé 3ème avec  un écart de 2 minutes. Il est consolé tout de même avec le maillot de la combativité.

 

La 2ème marche du podium a été franchie par un autre africain, l’algérien Belmokhtar Abdelkar. Celui-ci rafle le maillot du maillot du meilleur grimpeur et celui du meilleur africain. Le maillot du meilleur jeune africain a été dégoté par le rwandais Bonaventure  Uwizyimana.

 

Comme les années précédentes, les coureurs gabonais ont lourdement été laminés. Le premier des gabonais, Geoffrois Ngandamba a occupé la 58ème  place dans le classement général. 13 minutes le séparent du leader de la 1ère étape.

 

 « Chaque cycliste qui vient dans une compétition cherche à être bien classé au classement général. Mais quant à dire que les gabonais vont gagner l’étape, il faudrait vraiment beaucoup  de chance. A moins qu’il se trouve dans le peloton d’échappée », a souligné pour sa part, Nazaire Embinga, président de la Fédération gabonaise de cycliste (FEGACY), pas satisfait du positionnement des  panthères, version cycliste.

Il y avait en tout 87 coureurs pour ce parcours apparemment très éprouvante à cause de son relief escarpé. La 2èmeétape est prévue pour mardi. Elle va se dérouler entre Okondja et Franceville, toujours dans la province du Haut Ogooué.

 

                                                                                                       Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/le-tunisien-rafaa-chtioui-rentre-dans-lhistoire-de-la-tropicale-amissa-bongo">
Twitter