PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le port d’Owendo sort de la zone de turbulence

Le port d’Owendo sort de la zone de turbulence

Vue partiel du port d’Owendo © Gabonactu.com

Engorgement, grogne sourdine des transitaires, mise en place compliquée d’un nouveau logiciel de dédouanement des marchandises, suspension de nombreux transitaires pour non-conformité avec les normes en vigueur en la matière, le Port d’Owendo situé dans la périphérie de Libreville commence à retrouver un fonctionnement quasi normal, selon le Directeur général de l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG), Appolinaire Alassa.

« L’engorgement du port est la vitalité de l’économie du pays. C’est la preuve qu’il y a un frémissement de l’économie », a expliqué M. Alassa lors d’un entretien lundi dans son bureau avec des journalistes.


Le DG de l’OPRAG a affirmé qu’en janvier dernier, le nombre de containers ayant transité au port d’Owendo a été de 6 000 soit 1 000 containers de plus par rapport à janvier 2019. Ce flux a généré, selon lui, l’engorgement constaté sur la plate-forme portuaire.  

Appolinaire Alassa, DG de l’OPRAG © Gabonactu.com

Pour solutionner la question, les autorités portuaires ont rallongé les horaires de fermeture des services de la douane qui arrêtaient de fonctionner à partir de 15h30.

De son côté, le ministère de l’Economie et des Finances a annoncé lundi la régularisation massive des commissaires en douane dont les activités ont été suspendu pour non-conformité avec les textes en vigueur. La soixantaine d’entreprises concernées ont quasiment retrouvé leur autorisation d’exercer.

La mesure gouvernementale a permis de dissiper la grogne de ces entreprises qui boudaient en sourdine suite à l’introduction fin janvier 2020 du logiciel Sidonia Word censé freiné la fraude douanière.

Le port d’Owendo est l’un des poumons de l’économie gabonaise. Le trafic qui s’y déroule est un indicateur de performance de la politique de diversification de l’économie gabonaise trop dépendante du pétrole.

Carl Nsitou

Suivez nous et Aimez nos pages

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email