PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le PLC dénonce la confiscation du passeport de l’activiste Marc Ona

Le PLC dénonce la confiscation du passeport de l’activiste Marc Ona

Le leader du PLC Anges Kevin Nzigou ©  Archives Gabonactu.com

Le secrétaire exécutif du parti Pour le changement (PLC, opposition radicale), Anges Kevin Nzigou a dénoncé dans un communiqué la confiscation du passeport de    l’environnementaliste Marc Ona Essangui, un activiste proche de l’opposition et très critique contre le régime d’Ali Bongo.

« Cette atteinte inacceptable à une liberté fondamentale doit être dénoncée et les responsables de cette violation doivent en répondre. Il s’agit bien d’une action de l’administration réalisée sans droit, qui porte matériellement et illégalement une atteinte grave à une liberté fondamentale »,  a M. Nzigou.


Selon ce parti de l’opposition radicale,  ce coup de force vise à l’intimider le principal acteur de la société civile libre, par la privation de ses moyens d’action. Les actions productives de l’environnementaliste à l’international ont aujourd’hui, relève-t-on, fait perdre tout sens commun à leur adversaire, c’est-à-dire, le pouvoir en place.

Pour eux, au-delà du musèlement et de l’assignation à résidence souhaitée par cette confiscation illégale, cette affaire met en lumière une « gravissime atteinte à notre   démocratie, à nos libertés fondamentales et à notre Constitution ».

Aussi, le bureau exécutif de PLC a invité Marc ONA à éprouver le système judiciaire en saisissant, sans délai, le juge, garant des libertés, face à ce qu’il convient de qualifier de voie de fait.

Eudes Rinaldy Leboukou 

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
Mersin Escort * WP Theme *

live tv

* eskişehir escort * sefamerve * ankara escort