PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le MOGABO n’est pas un PDG bis (Ali Akbar Onanga y’Obegué)

Le MOGABO n’est pas un PDG bis (Ali Akbar Onanga y’Obegué)

 

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le Mouvement gabonais pour Ali Bongo Ondimba (MOGABO) n’est pas un Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) bis, a affirmé samedi à Owendo, Ali Akbar Onanga y’Obegué, secrétaire général du gouvernement et membre fondateur de ce mouvement dont la mission est de soutenir l’action politique de l’actuel chef de l’Etat gabonais.

 

« Le MOGABO n’est pas un parti politique. Ce n’est même pas une association au sens le plus commun, au sens juridique. C’est un mouvement citoyen démocratique qui veut libérer la parole pour un seul objectif : celui qui consiste à soutenir l’action du président Ali Bongo Ondimba, au-delà de tout cadre partisan », a précisé M. Onanga y’Obegué au terme d’une causerie politique avec les populations de la commune d’Owendo, banlieue sud de Libreville.

 

Selon  M. Onanga y’Obegué, le mouvement qui a pour slogan : « une Nation forte et Solidaire », transcende les clivages politiques. « Ce  mouvement a pour vocation de fédérer toutes les énergies, toutes les synergies, toutes les personnes, toutes les personnalités qui veulent soutenir Ali Bongo Ondimba », a-t-il ajouté.

 

Le MOGABO est un cadre indépendant mis à la disposition des gabonais membres ou pas du PDG d’apporter leur soutien à la politique et aux actions d’Ali Bongo Ondimba.

 

Les membres fondateurs du MOGABO posant après la causerie d'Owendo @ gabonactu.com
Les membres fondateurs du MOGABO posant après la causerie d’Owendo @ gabonactu.com

Les responsables du mouvement sont, quasiment tous, des très proches du numéro un gabonais. Ils ont annoncé samedi lors de la causerie politique d’Owendo une tournée nationale pour expliquer aux gabonais la politique de leur leader. Le périple leur permettra également de susciter des adhésions au mouvement.

 

Le MOGABO a été officiellement créé le 16 mai 2015 par des fidèles d’Ali Bongo Ondimba. Les figures de proue du mouvement sont entre autres Pacôme Moubelet Boubeya, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Alain Claude Bilié By Nzé, conseiller politique et porte-parole de la présidence de la République, Blaise Louembé, ministre de la jeunesse et des sports ainsi que Denise Mekamne, ministre de la communication sans oublier Ali Akbar Onanga y’Obengué qui serait le chef d’orchestre du mouvement. Toutes ces personnalités sont également les hiérarques du parti au pouvoir.

 

Arrivé au pouvoir en octobre 2009, Ali Bongo Ondimba rêve de briguer un second septennat l’année prochaine. Le MOGABO se positionne comme l’un des outils de campagne du fils d’Omar Bongo Ondimba face à la politique très agressive de l’opposition.

 

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/le-mogabo-nest-pas-un-pdg-bis-ali-akbar-onanga-yobegue">
Twitter