PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le ministre Lee White accusé d’avoir retiré en catimini le code forestier en vigueur

Le ministre Lee White accusé d’avoir retiré en catimini  le code forestier en vigueur

Serge Pambou du SYNAPEF durant l’assemblée générale du 30 décembre à Libreville © Gabonactu.com

Membre du bureau du Syndicat national du personnel des Eaux et Forêts (SYNAPEF), Serge Pambou a dénoncé le 30 décembre 2019 au terme d’une assemblée générale le retrait en catimini du code forestier régissant l’activité forestière au Gabon.

« Le ministre a retiré le code forestier on ne sait pas pourquoi et ce n’est pas normal. Il est dit que ce qui est fait sans vous pour vous est contre vous », a fustigé M. Pambou, indiquant au passage que le ministre Lee White a comme par le passé violé la loi.


Le membre du gouvernement aurait semble-t-il tenter de retirer ce code  quand il était secrétaire exécutif de l’Agence national des parcs nationaux (ANPN).

Aussi, les  agents des Eaux et forêts ont fustigé les nominations irrégulières en conseil des ministres des ministres du 5 décembre 2019 au sein de leur administration. Ils dénoncent  la nomination du nouveau   Directeur général  des écosystèmes aquatiques qui n’est pas des eaux et forêts, mais dit-on,  un attaché de Recherches et plusieurs autres responsables d’administration ne répondant aux catégories requises.

Le SYNAPEF exige également la réhabilitation de certains agents qui ont été arrêtés dans  le cadre de l’affaire Kevazingo. Certains agents ont été libérés, d’autres non, d’autres encore suspendus, indique-t-on.

Les partenaires sociaux ont dit- avoir  introduit des requêtes au Conseil d’état pour statuer sur la question.

Antoine Relaxe

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

escort mersin konya escort mersin bayan escort mersin escort canlı tv izle erotik film izle