PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le ministre du pétrole accusé de torpiller l’ONEP

Le ministre du pétrole accusé de torpiller  l’ONEP

Le ministre du pétrole Pascal Houagni Ambourouet @ DR

 

Libreville, 13 février (Gabonactu.com) –   Dans un memo faisant le compte rendu  des négociations non fructueuses entre l’Organisation des employés du pétrole (ONEP) et  ESS Gabon,  relatives au versement de l’indemnité portant séparation à l’amiable aux employés  de cette entreprise spécialisée dans le catering,  l’ONEP accuse  le ministre du Pétrole et des  Hydrocarbures Pascal Houagni Ambourouet de torpiller son organisation syndicale en orchestrant  la division dans ses rangs.

 

« Notre ministre   du Pétrole et des  Hydrocarbures devient un spécialiste du détournement et de la division des adhérents de l’ONEP accompagnant  le bureau national dans les négociations collectives  entre notre organisation syndicale et les employeurs du secteur pétrolier », accuse l’ONEP dans le document signé de Guylaine Mboui-Zolo Ba Ndong, secrétaire nationale chargée de la règlementation de relations extérieures de la communication.

 

L’ire de  l’ONEP résulte du comportement semble-t-il peu orthodoxe du ministre du pétrole qui aurait pris parti en faveur   de l’entreprise  ESS Gabon, en situation de licenciement pour motif économique et de liquidation. La société qui doit fermer  boutique en juin prochain, propose aux employés 6 mois comme indemnité de départ.   Après plusieurs concessions, l’ONEP propose 9 mois  au lieu de 16.

 

Le 10 février courant, les négociations étaient bloquées  à ce niveau. Contre toute attente,  6 délégués  du personnel d’ESS Gabon, soupçonnés de corruption, ont été appelés d’urgence à Port-Gentil.

 

 

« Après vérifications, un avion spécial Afrijet a bien été affrété par les les dirigeants de la société Assala Gabon pour transporter gg les délégués du personnel et le directeur de ressources humaines d’ESS Gabon à destination de Port-Gentil où l’entendaient le ministre du pétrole et des hydrocarbures. Etaient également présent, le directeur général d’Assala et le directeur des opérations. Le coût  de location de ce vol spécial (aller/retour vaut l’indemnité de bonne séparation d’une vingtaine des travailleurs d’ESS Gabon ?», s’interroge l’ONEP.

 

Les 6 délégués du personnel  menacés d’exclusion de l’ONEP, auraient acceptés les 6 mois d’indemnité  proposés par ESS Gabon  contre l’avis de tous les travailleurs réunis en assemblée générale le weekend écoulé.

 

 

Camille Boussoughou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/le-ministre-du-petrole-accuse-de-torpiller-lonep">
Twitter