PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le marché Mont Bouët victime d’un violent incendie

Le marché Mont Bouët victime d’un violent incendie

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le marché Mont Bouët, le plus grand marché du Gabon a été une nouvelle fois victime d’un violent incendie qui a consumée plusieurs boutiques sans faire de victimes, a constaté un reporter de Gabonactu.com.

 

Selon le commandant du bataillon des Sapeurs pompiers du Gabon, le Colonel Marcel Mbadinga, le feu s’est déclaré à 3 heures du matin au moment où tous les vendeurs étaient chez eux.

Les sapeurs pompiers débordés par l’intensité des flammes ont reçu le renfort du bataillon anti-incendie de la Garde républicaine et les sapeurs pompiers de l’aéroport international Léon Mba de Libreville opérant pour le compte de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique (ASECNA).

Malgré cette forte mobilisation, le feu était encore menaçant jusqu’à la mi-journée.

« Les couloirs envahis par la fumée et la chaleur empêchent de progresser », a affirmé le colonel Mbadinga qui a également déploré une absence d’eau dans le secteur du marché. Toutes les bouches anti-incendie installées dans les environs du marché sont sèches, selon un soldat du feu qui a requis l’anonymat. Conséquence, les camions citernes sont obligés de parcourir une très longue distance pour se ravitailler.

La zone en flamme a été complètement bouclée. Les commerçants venus précipitamment n’avaient pas accès à leurs boutiques pour tenter de sauver ce qui pouvait encore l’être.

« C’est très dangereux », a expliqué le colonel Mbadinga.

Face aux flammes et à l’action des sapeurs pompiers, les vendeurs qui voyaient leur marchandise partir en fumée n’avaient plus que leurs yeux pour pleurer.

« Mon atelier, mes machines », hurlait une femme couturière. « J’ai tout perdu », fondait en larme un vendeur de vêtement de seconde main.

« Ma boutique est irrécupérable. Il n’y a plus rien. Voyez-vous-même », s’écriait une propriétaire d’un magasin de vente des produits cosmétiques.

« Les pertes sont énormes. On ne peut pas les chiffrer en ce moment », a reconnu Jean Jacques Bongoto, 1er maire adjoint de la Mairie du 3ème arrondissement de Libreville qui abrite ce marché.
Constitué de nombreuses étales anarchiques, le marché central de Libreville a pris feu au moins à 5 reprises ces 10 dernières années.

 

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/le-marche-mont-bouet-victime-dun-violent-incendie">
Twitter