PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le journaliste de Gabonactu.com recherché par la DGR honorera sa convocation ce vendredi

Le journaliste de Gabonactu.com recherché par la DGR honorera sa convocation ce vendredi

Convocation adressée à l’attention de Camille Boussougou par la DGR @ Gabonactu.com

Libreville, 28 septembre (Gabonactu.com) – Camille Boussougou, journaliste reporter à la rédaction de Gabonactu.com activement recherché par les services de la Direction générale des recherches (DGR, service de renseignement de la gendarmerie nationale) pour un interrogatoire sur un article publié le 11 septembre dernier déférera à sa convocation remise mercredi à son directeur de publication Yves Laurent Goma.

 

La direction du média en ligne Gabonactu.com après une concertation avec son avocat conseil a décidé de présenter le journaliste à la DGR qui le recherche depuis samedi le 23 septembre 2017.

 

Yves Laurent Goma, Directeur de la rédaction s’est déjà présenté à la DGR les lundi, mardi et mercredi pour la même affaire.

 

Son dernier passage le mercredi dernier a failli mal tourné. Les enquêteurs ont conclu à un refus de coopérer de la part du journaliste. Ils ont confisqué tous les objets en sa possession ainsi que son téléphone portable. Une alerte répandue dans les réseaux sociaux a permis au journaliste d’être autorisé à rentrer chez lui.

 

Il est parti de là avec une convocation adressée à Camille Boussougou. Ce collaborateur de Gabonactu.com est poursuivi suite à une plainte d’un citoyen lésé par un article publié sous sa plume sur le titre : « Un groupe d’activistes proche de Jean Ping menace d’agresser Paul Biyoghé Mba et Étienne Massard Kabinda ».

Ci-dessous le lien pour lire l’article objet du litige :

http://www.gabonactu.com/un-groupe-dactivistes-proche-de-jean-ping-menace-dagresser-paul-biyoghe-mba-et-etienne-massard-kabinda/

 

La convocation est prévue à 8h30. Selon le code de la communication en République gabonaise promulgué en août 2016, le journaliste ne risque aucune peine de privation de liberté. Au terme de son audition, la gendarmerie pourrait déférer l’affaire au parquet. Le journaliste et son média risquent des sanctions administratives et pécuniaires s’ils sont reconnus coupables.

Martin Safou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/le-journaliste-de-gabonactu-com-recherche-par-la-dgr-honorera-sa-convocation-ce-vendredi">
Twitter