PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le Haut Ogooué 100% pour Ali Bongo

Le Haut Ogooué 100% pour Ali Bongo

Vue des manifestants@la jeune garde

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Les cadres du Haut Ogooué ont marché samedi dans la ville de Franceville (sud-est) pour soutenir le fils du coin, Ali Bongo Ondimba dans l’affaire de son acte de naissance qui serait faux, selon les affirmations du journaliste écrivain français Pierre Péan accueillies par les opposants gabonais comme un pain béni par le pape.

 

Léonard Andjembé, Mathias Otounga, Christian Magnagna, Ali Akbar Onanga, Jean-Pierre Oyiba, Magloire Ngambia, Alice Bikissa Nembe, Vivien Péa Makaga auxquels s’est jointe une importante foule de populations de la contrée ont marché sur environ 1 kilomètre jusqu’à la place de l’indépendance de Franceville.

Les manifestants brandissant des pancartes hostiles à Zacharie Myboto @la jeune garde
Les manifestants brandissant des pancartes hostiles à Zacharie Myboto @la jeune garde

« Ici comme à Moanda, il a été question de rappeler aux uns et aux autres et notamment aux leaders de l’opposition et à Pierre Péan qu’Ali Bongo Ondimba est le fils d’Omar Bongo Ondimba, un fils du Haut-Ogooué et par conséquent Gabonais», a écrit le reporter de Gabonreview.

Au centre de la colère des dirigeants et populations du Haut-Ogooué, Zacharie Myboto, un autre fils du coin qui mène la fronde contre Ali Bongo Ondimba. Pour les marcheurs, Zacharie Myboto est un traitre. Lui qui a longtemps servi aux côtés d’Omar Bongo Ondimba, père d’Ali Bongo Ondimba est mal placé pour mener cette mauvaise danse, estiment-ils.

Depuis la sortie du livre de Pierre Péan, l’opposition gabonaise, notamment le Front de l’opposition pour l’alternance ne baisse pas la pression. Elle a d’abord déposé une plainte puis a lancé le mouvement «Article 10, Ali Bongo bouge de là !»

Pour sa part, Ali Bongo Ondimba a affirmé dans une interview à Yamoussoukro en Côte d‘Ivoire où il a effectué une visite officielle du 26 au 28 novembre ne pas être préoccupé par la politique politicienne privilégiant plutôt le développement du pays.

 

Gaston Ella

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/le-haut-ogooue-100-pour-ali-bongo">
Twitter