PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le Gabon se veut pionnier dans la transformation du minerai de manganèse en Afrique subsaharienne

Le Gabon se veut pionnier dans la transformation du minerai de manganèse en Afrique subsaharienne

Le chef de l’Etat sur les installations du CMM le 12 juin 2015 à Moanda@ Gabonactu.com

Moanda, Gabon (Gabonactu.com) – Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a inauguré vendredi a Moanda (sud-est) la 1ere Usine en Afrique subsaharienne de transformation du minerai de Manganèse en maganèse-métal et en silico-manganèse servant dans l’alliage des métaux.

 

Dénommé, Complexe Métallurgique de Moanda (CMM), cet outil a été construit grâce a un partenariat public-privé liant le groupe français Eramet dont la filiale gabonaise est la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG) et l’Etat gabonais. Le coût global de l’investissement est de 160 milliards de FCFA.

 

« Votre pays, monsieur le Président de la République, est ainsi le premier en Afrique subsaharienne à se doter d’un outil moderne à la pointe de la technologie qui place au même niveau de transformation du minerai que les usines implantées par COMILOG aux Etats-Unis, en Europe et en Chine », a affirmé avec fierté le Président directeur général du Groupe Eramet, Patrick Buffet.

L'une des usines du CMM en plaien regime le 12 juin 2015 à Moanda@ Gabonactu.com
L’une des usines du CMM en plien regime le 12 juin 2015 à Moanda@ Gabonactu.com

L’infrastructure industrielle est composée de deux usines utilisant des technologies hydro et pyrometallurgique. Elle comprend une unité produisant 20000 tonnes de Manganèse Métal par an et une autre usine produisant 65 0000 tonnes de Manganèse l’année. La valeur ajoutée est réelle, les produits sont de meilleure qualité
Lancés en 2010, les travaux de constructions du CMM ont été effectués par l’entreprise chinoise China communication et construction Compagny (CCCC) pour un montant de 160 milliards de FCFA. La réalisation du majestueux édifice bâti sur une superficie de 50ha a mobilisé plus de 1000 travailleurs.

 

« Avec près de 450 emplois directs et autant d’indirects, le Complexe Métallurgique de Moanda constitue une action forte de la politique de diversification de notre économie, grâce notamment à la transformation locale de nos matières premières », a Ali Bongo Ondimba.
Le CMM fonctionnerai grâce l’énergie fournie par le barrage hydroélectrique du Grand Poubarra. L’usine absorbe entre 60 et 80 mégawatts.
Ce barrage dont la capacité de production maximale est de 160 mégawatts, produit pour l’instant 120 Mégawatts de l’électricité.
Avec ce Complexe Métallurgique de Moanda, le Gabon ambitionne devenir le premier pays producteur mondial de minerai de manganèse d’ici 2020. Pour le moment le pays occupe la 3ème place.
Ainsi, l’exigence de formation a été mise en exergue pour conforter cette ambition. L’Ecole des mines et de la Métallurgie devait être ouvrir les portes la rentrée académique 2015/2016 pour doter à terme le CMM de la main d’oeuvre qualifiée locale. 25 premiers étudiants y seront admis.

Sydney IVEMBI

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/le-gabon-se-veut-pionnier-dans-la-transformation-du-minerai-de-manganese-en-afrique-subsaharienne">
Twitter