PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le Gabon prend la présidence du groupe africain des négociateurs sur le climat

Le Gabon prend la présidence du groupe africain des négociateurs sur le climat

Tanguy Guillaume Gahouma-Bekale et autres officiels après l’élection du Gabon à l’AGN ©  D.R

Au terme de la COP25 qui s’est tenu à Madrid en Espagne du 2 au  13 décembre courant, le Gabon, à la suite de l’Egypte  a accédé à la présidence du Groupe africain des négociateurs sur le climat (AGN). Celle-ci sera dirigée   durant 2 ans par le conseiller spécial du Président de la République et secrétaire permanent du Conseil national climat, Tanguy Guillaume Gahouma-Bekale, candidat unique de l’Afrique Centrale.

Selon la communication gouvernementale, M. Gahouma-Bekalé assurera également, en qualité de représentant de l’Afrique, la Vice-présidence du bureau de la Conférence des Parties (COP) de Convention des Nations Unies sur les Changements Climatiques(CCNUCC).


Ainsi grâce au leadership du Président de la République, Ali Bongo, cette nouvelle position propulse le Gabon comme leader sur les changements climatiques en Afrique au sein du Système des Nations Unies, indique-t-on.

« L’accession du Gabon à la tête du Groupe Afrique intervient à un moment décisif de l’Accord de Paris, et à la fin de la seconde phase du protocole Kyoto. Il sera donc question pour notre pays de veiller à ce  que tous les pays africains révisent leurs contributions nationales (les NDC) en politiques publiques d’ici 2020 et assurent la mise en place du rulebook de l’Accord de Paris » a déclaré M. Gahouma-Bekalé.

L’élection du Gabon, conformément au principe de rotation sous régionale, s’est tenue en marge de la clôture de la 25ème Conférence des Parties (COP25) à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) à Madrid.

Le groupe AGN a pour mission de coordonner et harmoniser les positions africaines, de porter la voix de l’Afrique lors des négociations et d’informer les instances politiques africaines, CAHOSCC et AMCEN, sur l’état des négociations climatiques.

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

escort mersin konya escort mersin bayan escort mersin escort canlı tv izle erotik film izle