PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le français Jordan Levasseur sacré champion de la Tropicale Amissa Bongo 2020

Le français Jordan Levasseur sacré champion de la Tropicale Amissa Bongo 2020

Le podium de la Tropicale Amissa Bongo 2020 © Gabonactu.com

Le français Jordan Levasseur, de l’équipe Natura4Ever-Roubaix-Lille, a été  déclaré champion de la 15ème édition de la Tropicale 2020 au terme de la 7ème étape (128 km) courue dimanche entre Owendo et Libreville, en dépassant sur le fil  dans le classement général, d’une précieuse seconde l’Érythréen, Natnael Tesfasion qui a conservé avec beaucoup de ténacité le maillot jaune du leader durant les cinq avant dernières étapes.

Natnael Tesfasion a raté de peu la victoire. La fatigue et le manque de stratégie seraient vraisemblablement la cause de cette déculotté. Durant les 5 étapes (2ème ,3ème ,4ème 5ème et 6ème) dont il a gardé le maillot jaune, l’Érythréen, n’a pas su capitaliser son avance de 4 secondes dans le classement générale.


L’équipe Erythéenne a protegé de bout en bout son leader main en vain © Gabonactu.com

Au terme de l’avant dernière étape (6ème) à Port-Gentil, le français Jordan Levasseur était à une seconde du leader. Il aura donc doublé ses performances pour améliorer sa position. Un véritable camouflet pour Natnael Tesfasion qui semblait pourtant avoir des atouts pour mieux faire.

La 7ème étape quant à elle a été remportée par le français Lorenzo Manzin de Total Direct Energie. Il a réalisé comme ses deux challengers (l’algérien Youcef Reguigui et l’italien Liccardo Minali de l’équipe Nippo Delko provence)  un chrono de 2 heures 49 minutes et 56 secondes. Il l’a emporté grâce aux 10 points  de bonifications.

2ème sur le podium, l’Érythréen, Natnael Tesfasion(20 ans)  s’est consolé avec le maillot du meilleur jeune et son compatriote, Yemane Dewit a dégoté le maillot du meilleur grimpeur. Le maillot de la combativité a échu  au rwandais Joseph Areruya   

Amputée de ses trois coureurs pour disqualifications, l’équipe gabonaise ne s’est pas découragée jusqu’à l’étape finale.  Les trois autres poulains d’Abraham Olano ont terminé l’ensemble de la compétition, nonobstant les mauvaises conditions de préparation, lesquelles le ministre des sports Franck Nguema a même reconnu. Il a promis rectifier le tir à la prochaine édition.

Dans le classement général, le premier des gabonais Geoffrois Ngadamba  est arrivé 53ème sur les 72 coureurs.  Ghislain Ndong et Morvan Glenne Moulengui se sont placés respectivement, 59ème et 69ème.  

Sydney IVEMBI, sur la route du tour à Libreville

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

escort mersin konya escort mersin bayan escort mersin escort canlı tv izle erotik film izle