PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le docteur Max Fylla à l’origine d’une grève générale des hôpitaux libéré sous caution

Le docteur Max Fylla à l’origine d’une grève générale des hôpitaux libéré sous caution

Photo @ archives DR

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le médecin obstétricien, Max Fylla, poursuivi pour homicide involontaire suite au décès d’une de ses patientes après une césarienne, a été libéré lundi dernier, après avoir payé une caution de 3 millions de FCFA, en attendant les conclusions de l’enquête,  a annoncé jeudi l’AGP, citant des sources proches du syndicat des médecins.

 

« Il a fallu à l’ordre des médecins plusieurs mois de négociations avec le gouvernement et s’acquitter ensuite d’une caution de 3 millions de FCFA pour que le Dr Max Fylla retrouve provisoirement sa liberté», a déclaré le porte parole du comité ad-hoc de la Fédération des syndicats des médecins du public et du privée, Dr Adrien Mougougou,

 

Le Dr Max Fylla avait été incarcéré en février dernier pour troubles à l’ordre public mais, surtout, pour homicide involontaire à la suite d’une césarienne fatale sur une parturiente.

 

Pour le Dr Adrien Mougougou, urologue au Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL), l’arrestation  du Dr Max Fylla n’avait pas lieu d’être au regard de certains éléments qui n’ont pas été pris en compte par les magistrats commis pour cette affaire.

 

Selon lui, le vide juridique sur ce genre d’affaire est patent. L’absence de textes pour ce genre de situation est un manquement non négligeable, a-t-il soutenu, ajoutant que la relaxe du Dr Fylla est tout à fait justifiée.

 

En France, lorsqu’un médecin est soupçonné de négligence, coupable d’une faute professionnelle ou quelque chose d’autre dans l’exercice de sa profession, il passe devant le conseil de l’ordre des médecins, seul habileté à pouvoir établir la culpabilité du médecin incriminé et le mettre à la disposition de la justice, indique-t-on.

 

« On emprisonne un médecin que si et seulement si la culpabilité est prouvée. Même si on parle aujourd’hui, pour le cas du Dr Max Fylla , d’homicide involontaire, il n’a pas posé un acte dans le but de nuire mais plutôt pour sauver une vie », a vociféré Dr Mougougou.

 

Le docteur Fylla a été incarcéré pendant cinq mois à la prison centrale de Libreville. Une incarcération  qui avait provoqué l’ire des médecins qui ont déclenché une grève dans les hôpitaux publics du pays pour exiger la libération de leur collègue, rappelle-t-on.

 

Gaston Ella & AGP

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/le-docteur-max-fylla-a-lorigine-dune-greve-generale-des-hopitaux-libere-sous-caution">
Twitter