PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le CNEE urge la SEEG à reverser la contribution spéciale pour mettre en branle son plan d’actions

Le CNEE urge la SEEG à reverser la contribution spéciale pour mettre en branle son plan d’actions

Le nouveau  DG du CNEE a été installé récemment par  le ministre de l’eau et de l’énergie, Patrick Eyogo Edzang @ Gabonactu.com

 

Libreville, 29 janvier (Gabonactu.com) – Le nouveau directeur général du Conseil national de l’eau et de l’électricité (CNEE), Patrice Inguila a dans un entretien  à Gabonactu.com appelé  son partenaire, la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) à reverser sans délai,  la manne relative à la Contribution spéciale (CS), qu’elle prélève sur ses abonnés conformément à la loi, pour dit-il pallier aux problèmes chroniques d’entretien des réseaux d’eau et d’éclairage public à travers toutes les villes du pays.

 

« La contribution spéciale est un prélèvement sur chaque facture de consommation en eau et en électricité des usagers. Ce qui représente une importance manne financière qui n’est reversée par la SEEG qu’au gré de ses humeurs ; prétextant la dette de l’Etat à son endroit comme motif valable, ce qui est une violence flagrante des dispositions légales en la matière », a déploré M. Inguila, appelant par ailleurs la SEEG au respect strict de la loi.

Le nouveau DG CNEE s’est dit déterminé avec l’appui du gouvernement à mener à bien les mission de son institution @ Gabonactu.com

La redevance que la SEEG prélève sur  ses abonnés est estimé à plusieurs milliards de FCFA. Une grande opacité existence  également dans la gestion de cette manne dont le montant exact n’est connu.

 

Patrice Inguila reconnait aussi l’incapacité pour ses services de recouvrer, de contrôler et de vérifier la véracité de la contribution spéciale,  à cause de la mauvaise foi de  la  SEEG. Elle  n’envoie plus au CNEE, selon lui, le fichier des consommations nationales depuis plusieurs années.

 

« Elle nous donne alors ce qu’elle veut bien nous reverser ; d’où la nécessité de revoir notre collaboration avec elle, gage d’une stabilité financière et de la qualité du service public aux usagers », a-t-il fait savoir.

 

Camille Boussoughou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/le-cnee-urge-la-seeg-a-reverser-la-contribution-speciale-pour-mettre-en-branle-son-plan-daction">
Twitter