PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le CHUL se dote d’un budget de 9 milliards de FCFA pour l’exercice 2020

Le CHUL se dote d’un budget de 9 milliards de FCFA pour l’exercice 2020

Les administrateurs du CHUL en plein conseil d’administration le 20 décembre à Libreville © Gabonactu.com

Le Conseil d’administration du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL), tenu vendredi  au sein dudit hôpital,  a adopté un budget pour l’exercice  2020 de 9 milliards de FCFA, un budget légèrement en hausse pour, indique-ton,  une meilleure prise en charge des patients.

Ledit budget devra faire la part belle à l’achat des médicaments. Le  déficit en médicament pharmaceutique constitue un goulot d’étranglement dans le plus grand hôpital du Gabon. L’enveloppe  permettra également de palier à certain nombre de dysfonctionnements chroniques tant décriés par le personnel.


« Ce budget paraitra pour les uns et les autre peut être certainement d’ailleurs,  ambitieux.  Nous nous l’avons revu à la hausse parce le CHUL a changé  dans son environnement et dans sa manière de faire. Nous en pris en charge le volet médicament qui pose énormément  le problème », a justifié au terme du conseil, Alphonsine Mbie Nna, Président du conseil d’administration (PCA).

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Mbie-Nna.jpg.

Le PCA du CHUL se satisfait du bilan d’étape de la nouvelle équipe dirigeante de l’hôpital © Gabonactu.com

Huit points au total ont été inscrits à l’ordre du jour de ce conseil d’administration du CHUL dont le plus saillant était, le Plan de relance  de l’hôpital. Une stratégie étalée sur 3 ans (2019-2022) qui s’article autour des trois points majeurs. Il s’agit notamment de l’amélioration de l’image du CHUL, de l’amélioration de la qualité médicale et de l’optimisation des ressources (humaines, techniques, logistiques et informatiques).

Un programme adopté par les administrateurs  qui ont fortement félicité l’actuelle Directrice générale, Marie Thérèse Vane Ndong Obiang pour les réalisations et les résultats obtenus en 9 mois de gestion.

« Nous avons pour nous le personnel, eu  la satisfaction modérée soit-elle,  qu’il y a des avancées quant même qui ont été faites au cours de cette année 2019. L’outil de production a été complètement à l’arrêt et aujourd’hui on est heureux de savoir que la radiologie devra reprendre, le service de biologie donc les élaborateurs devront reprendre leurs activités », a déclaré pour sa part, Dr Adrien Moungoungou,  président du Syndicat des médecins fonctionnaires  du Gabon (SYMEFOGA), par ailleurs membre du conseil d’administration du CHUL.

Sydney IVEMBI 

Suivez nous et Liker notre site
error

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn