PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le chauffeur et le bloggeur de Jean Ping relaxés après plusieurs jours au cachot

Le chauffeur et le bloggeur de Jean Ping relaxés après plusieurs jours au cachot

François Obiang mimant le geste durant son interpellation @ Gabonactu.com

Libreville, 2 février (Gabonactu.com) – Le chauffeur et le bloggeur de Jean Ping interpellés par la police judiciaire vendredi et lundi dernier par la Police judiciaire ont été relaxé après plusieurs jours au cachot à Ntoum où ils ont été conduits contre leur gré, selon le récit d’un deux.

 

« Ils m’ont arrêté en pleine rue. J’étais dans ma voiture. J’ai crié allez dire au président Jean Ping que je suis victime d’un enlèvement », a raconté François Obiang, membre de l’équipe web de la communication de Jean Ping.

 

« Ils m’ont menotté en serrant sérieusement sur les menottes puis ils m’ont baladé dans ma propre voiture dans plusieurs rues de Libreville », a-t-il ajouté précisant que sa voiture étant tombée en panne il a été transféré dans un véhicule appelé au secours puis encagoulé.

 

« On est arrivé dans un endroit où j’ai trouvé au moins six bonhommes qui m’ont dit qu’on se retrouvait à Ntoum », a révélé M. Obiang qui a dit avoir passé sa première nuit l’une des mains menottée contre un poteau en fer.

 

« Le deuxième jour j’ai été présenté à un enquêteur qui m’a permis d’appeler mon épouse », a-t-il ajouté. « Ils m’ont demandé si je connaissais le Suedois et d’autres personnes que je ne connaissais pas », a-t-il poursuit.

 

« Ils m’ont dit que j’ai été arrêté parce que je serai le chef de gang d’un plan de destruction de la prison centrale de Libreville », a-t-il expliqué dans ce témoignage effectué vendredi à la résidence de Jean Ping. L’homme affirme avoir nié les faits et nié avoir préparé ce plan avec Armand Obiang, chauffeur à la résidence de Jean Ping. C’est lui qui répondrait au petit nom « Le suedois ».

 

« Ils nous ont libéré simplement le jeudi. Rien n’a été retenu contre nous », a-t-il dit en déplorant la souffrance vécu dans ce milieu de détention à Ntoum.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/le-chauffeur-et-le-blogueur-de-jean-ping-relaxe-apres-plusieurs-jours-au-cachot">
Twitter