PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le carnage terroriste de Paris unanimement condamné à Libreville

Le carnage terroriste de Paris unanimement condamné à Libreville

 Photo @ 5 minutes.lu

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Les autorités gabonaises ainsi que les opposants condamnent unanimement les attentats de Paris qui ont couté la vie à plus d’une centaine de personnes et blessés plusieurs autres.

 

« Alors que l’horreur frappe à nouveau le peuple français, mes pensées et mes prières vont aux familles des victimes de ces actes inhumains que je condamne de toutes mes forces », a écrit le président gabonais, Ali Bongo Ondimba sur sa page Facebook.

 

« Aujourd’hui, c’est tout le Gabon qui est solidaire de la France. Nous luttons contre le terrorisme aux côtés de ce pays ami depuis longtemps », a-t-il ajouté avant de précisé que « cette violence aveugle, dont nous venons à nouveau d’être témoins, rappelle la nécessité de poursuivre le combat pour la liberté et la sécurité du monde ».

 

De son côté, le président du Sénat gabonais, Lucie Milebou Aubusson, épouse Boussou a écrit dans une lettre à son homologue du Sénat français : « Ces odieux attentats marquent sans nul doute, une rupture bouleversante entre deux civilisations, deux idées de la liberté, deux conceptions de l’humanité ; une nuance irréconciliable entre l’axe du bien et celui du mal incarné par ces extrémistes ».

 

Mme Mboussou et le personnel du Sénat gabonais « condamnent ces attentats avec la dernière rigueur ».

 

Pour sa part, le Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 1968), Faustin Boukoubi a exprimé une « compassion totale en vers nos amis historiques, les français qui vivent un drame très horrible suite à ces attentats ».

 

« Nous sommes extrêmement choqués, émus par ces attentats qui nous choquent, qui nous indignent et nous exprimons toute notre compassion en vers le peuple frère et ami français », a déclaré M. Boukoubi durant une conférence de presse samedi à Libreville.

 

« Je condamne avec la plus grande fermeté ces attaques barbares et aveugles sur d’innocents citoyens », a pour sa part écrit sur sa page Facebook l’opposant Jean Ping, ancien président de la Commission de l’Union africaine (UA) et ancien ministre gabonais des Affaires étrangères.

 

« Je présente à la France et tous ses concitoyens ma sympathie et ma solidarité la plus franche dans ces moments difficiles », conclu-t-il.

Ancienne puissance coloniale du Gabon, la France et le Gabon sont liés par des liens historiques très solides. Lors des attentats à Paris contre le journal Charlie Hebdo, le président gabonais, Ali Bongo Ondimba s’était rendu en France pour participer à la marche contre le terrorisme organisée par le président français François Hollande.

Antoine Relaxe

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/le-carnage-terroriste-de-paris-unanimement-condamne-a-libreville">
Twitter