PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le camerounais Nchare Issofa prend les commandes de la CIMA

Le camerounais Nchare Issofa prend les commandes de la CIMA

De g à d Nchare Issofa nouveau SG CIMA, Alamine Ousmane Mey ministre camerounais des Finances et Jean Claude Ngbwa SG sortant @ DR

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – Le camerounais Nchare Issofa désigné nouveau secrétaire générale de la Conférence internationale des marchés d’assurance (CIMA) a officiellement pris ses fonctions récemment à Libreville siège de l’institution qui regroupe 14 Etats membres.

M. Nchare Issofa succède à Jean Claude Ngbwa, un autre camerounais qui a dirigé l’institution durant deux mandats de 5 ans.

Le nouveau Secrétaire général de la CIMA a été installé par le ministre camerounais des Finances, Alamine Ousmane Mey en sa qualité de président du Conseil des ministres des assurances.

Nchare Issofa prend les commandes d’une institution en pleine croissance malgré la crise financière internationale provoquée par la chute des cours du baril de pétrole.

Selon le secrétaire général sortant, l’activité globale de la CIMA a été marquée entre 2006 et 2014 par une progression de 99% du chiffre d’affaires des sociétés d’assurance, passant de 472,7 milliards à 940,3 milliards de FCFA. Les provisions techniques, dans l’ensemble, progressent de 53,9 milliards en 2006 à 148,7 milliards en 2014. Les placements réalisés dans les économies augmentent de 760,14 milliards en 2006 à 1 659,64 milliards en 2014.

Le secteur des assurances a créé dans les 14 pays membres durant cette période 7 016 emplois. Il y en avait 4 819 en 2006.

Passage démocratique de pouvoir entre le sortant et l'entrant @ DR
Passage démocratique de pouvoir entre le sortant et l’entrant @ DR

Malgré ces bons résultats, Jean Claude Ngbwa a reconnu que beaucoup d’efforts restent à faire pour faire accepter l’assurance auprès des populations. « Nos populations (…) projettent l’idée d’un secteur flou, à la limite mafieux », à propos des assurances, a-t-il soutenu.

La preuve, le montant des sinistres payés en assurance vie s’établit à 260,2 milliards de FCFA en 2014 contre 125,5 milliards en 2006.

Cette perception est due aux délais « anormalement long » pour le paiement des sinistres notamment en assurance automobile. A cause de cette mauvaise perception, le taux de pénétration est de 1% seulement. Il était à 0,9% en 2006.

Pour se faire aimer, la CIMA a élaboré un plan stratégique de développement de l’assurance dans les Etats membres pour la période 2016-2020. C’est ce bréviaire que Nchare Issofa doit entre autre mettre en œuvre pour espérer engranger des nouvelles performances.

Carl Nsitou

Partagez à votre réseau d'amis
0

À propos de l'auteur

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
http://www.gabonactu.com/le-camerounais-nchare-issofa-prend-les-commandes-de-la-cima">
Twitter